Besançon : hommage rendu à Mamadou, videur poignardé à mort

0
85

Près de 500 personnes ont marché dans le silence et la dignité, hier à Besançon, pour dire adieu à Mamadou-Lamine Diedhiou, poignardé à mort la semaine passée, alors qu’il exerçait son métier de videur.  « C’était l’ange de ma vie, priez pour lui… », a-t-elle eu le temps de glisser, avant que les sanglots ne saisissent sa gorge. Le silence et les cœurs étaient lourds, place de la Révolution, en ce samedi après-midi pourtant ensoleillé.  Laetitia, l’épouse de Mamadou-Lamine Diedhiou, a trouvé le courage nécessaire, malgré son intime douleur, pour prendre le micro et remercier la foule venue rendre un dernier hommage au videur du Styl, poignardé à mort dimanche dernier.