En guerre contre le Brexit, Tony Blair annonce son retour sur la scène politique

0
631

Tony Blair, ex premier ministre britannique, a annoncé ce dimanche 30 avril 2017 lors d’une interview accordée à Daily Mirror qu’il compte faire son retour à la vie politique. L’ex premier ministre veut surtout mener une guerre contre le Brexit

Tony Blair signe son retour en politique. L’ex premier ministre britannique, allié du président américain George Bush et qui avait soutenu becs et ongle une invasion américaine en Irak pour se débarrasser de Saddam Hussein, a annoncé ce dimanche qu’il reviendra sur la scène politique. L’annonce a été faite par Tony Blair lui-même lors d’une interview accordée à Daily Mirror.

Parmi les raisons qui ont poussé Tony Blair à revenir sur l’arène politique, il y a le Brexit. « Le Brexit m’a donné une motivation directe pour m’impliquer davantage dans la politique », a-t-il déclaré. « On a besoin de mettre la main dans la patte et je le ferai. Il ne s’agit pas de défier la volonté du peuple. Mais, la volonté du peuple peut changer quand ils verront l’accord final », ajoute l’ex premier ministre britannique.

« Remodeler le débat politique et unir les Britanniques »

Répondant aux questions de Daily Mirror, Tony Blair dira : « nous prônons une position britannique très simple qui est de dire : ‘voyons ce que les Tories ont obtenu’. Car il y a quelques-uns du parti Tory qui sont déterminés à rendre un verdict sur le Brexit, et quel qu’en soit le prix ».

L’ex premier ministre profitera de son interview pour avertir les pro-Brexit. « Le marché commun nous avait mis en Ligue des Champions des accords commerciaux. Un accord de libre-échange, c’est comme la Ligue des Champions. Nous sommes en train de nous reléguer », regrette-t-il. Il promet de remodeler le débat politique et de reconnecter le pays.

« Je prendrai une bonne partie de mon temps à remodeler le débat politique et cela veut dire visiter le pays et unir les gens. (…) Je sais que dès que je sors la tête, on me versera un seau de ‘wotsit’. Mais, je suis très passionné par cela. Je ne veux pas être dans une situation où l’on traverse ce moment de l’histoire et que je me mure dans le silence car cela voudrait dire que je ne me préoccupe pas de mon pays », lance-t-il.

« 10 ans en tant que premier ministre britannique »

Dans son interview, Tony Blair a tenu à préciser qu’il ne cherche pas un poste de député. Sur la question de savoir s’il cherche à créer un mouvement politique, il émet des doutes tout en estimant qu’il a des idées que les gens soutiendront. L’ex premier ministre britannique se veut humble et estime que d’autres personnes sont capables de faire comme lui.

Néanmoins, il déplore le fait que la Grande-Bretagne ne comprenne pas que le monde est en train de changer. L’interview de Tony Blair a été accordée au journal britannique lors du 20ème anniversaire de son élection de 1997, date à laquelle il avait obtenu une victoire écrasante lors des élections générales. Rappelons que Tony Blair, aujourd’hui âgé de 63 ans, a été premier britannique de la Grande-Bretagne de 1997 jusqu’en 2007.