Archéologie : 17 momies découvertes en Egypte

0
395

L’archéologue de l’université du Caire Salah al-Khouli a annoncé samedi 13 mai que son équipe avait fait une découverte « sans précédent » de nécropole humaine dans la région désertique de Touna-el-Gabal, dans la province de Minya, à quelque 200 km au sud du Caire. Dans des catacombes, les scientifiques ont mis au jour dix-sept momies et plusieurs sarcophages sculptés dans de la pierre ou de l’argile, ainsi que des cercueils d’animaux et deux papyrus.  Il s’agit de momies non-royales datant probablement des dernières dynasties pharaoniques comme le suggère l’écriture en démotique (hiéroglyphes simplifiés). D’après le ministère des antiquités, les momies pourraient dater de la basse époque (712-332 avant J.-C.) ou de la dynastie ptolémaïque (330 à 30 avant J.-C. environ), d’origine grecque, la dernière dynastie pharaonique avant que l’Égypte ne passe sous domination romaine. « C’est la première nécropole humaine trouvée dans le centre de l’Égypte avec un tel nombre de momies, a souligné Salah al-Khouli. Cela pourrait indiquer la présence d’une nécropole bien plus importante ».