Interview choc de Valls : « Macron est méchant, Hollande a oublié de faire de la politique »

0
5114

Moins d’une semaine après sa tentative de séduction en vain à En Marche !, Manuel Valls a l’air totalement désaxé. Dans une interview accordée au JDD, il estime que Macron est « méchant » et regrette que François Hollande n’ait pas fait de politique

Va-t-on vers une confrontation Macron vs Valls ? En tout cas, tout porte à le croire. Après ses propos tenus ce 9 mai dans lesquels il affirmait vouloir être candidat à la majorité présidentielle, Manuel Valls traverse les pires moments de sa vie politique. En Marche ! avait répondu non à l’ex premier ministre, avant d’ajouter qu’il n’aurait pas non plus de candidat macroniste face à lui.

« Nous ne voulons pas donner l’impression d’humilier, de rejeter, d’être dans une vindicte. A ce stade, nous n’investissons pas l’intéressé mais nous ne lui opposons pas de candidat. Au moment où nous rassemblons, nous estimons qu’on ne claque pas la porte au nez à un ancien Premier ministre », avait déclaré Richard Ferrand, secrétaire général d’En Marche !

« On a besoin de moi au parlement »

Valls, n’ayant toujours pas digéré cette humiliation, a qualifié Emmanuel Macron de « méchant ». Interrogé par le JDD, il a déclaré : « à la fin, il n’y a rien de magnanime dans cette histoire. On joue jusqu’au bout, on l’humilie, on l’isole pour finir par une solution de compromis. Mais, ils l’ont fait de manière tellement appuyée que cela s’est retourné contre Macron. C’est devenu le cas Valls », dit Valls en parlant de lui à la troisième personne.

L’ancien premier ministre de François Hollande estime qu’on a besoin de lui au Parlement. « Après les jours que j’ai connus, d’autres auraient envie de jeter l’éponge. On en a parlé avec Anne (son épouse, NDLR). De manière immodeste, je pense qu’on a besoin de moi. On a besoin de moi au parlement ».

« Macron est méchant, mais il n’a pas de codes, donc pas de limites »

Parlant d’Emmanuel Macron, Manuel Valls ne mâche pas ses mots. Il dira : « je suis extrêmement lucide sur Macron et son équipe. Hollande est méchant, mais dans un cadre. Macron, lui, est méchant, mais il n’a pas de codes, donc pas de limites ». Il souhaite néanmoins la réussite à Macron estimant qu’il porte la volonté de renouvellement et de changement.

Au JDD, Manuel Valls n’hésite pas à cracher sur Hollande. « La gestuelle du Louvre était très positive. Ce mélange de jeunesse et de tradition, c’était bien, je n’ai pas de problème avec le bonapartisme. Je sais qu’elle est la gestuelle dont le pays a besoin, c’est ce que François Hollande a oublié ».

« Hollande a oublié de faire de la politique, nous obligeant à faire pareil »

Il continue : « il ne l’a assumé que dans les heures les plus dramatiques. Hollande a oublié de faire de la politique, nous obligeant à faire pareil. Macron n’a pas gagné sur un programme, il l’a remporté parce qu’il fait de la politique ». Les confidences de l’ancien premier ministre socialiste risquent de choquer plus d’un dans son propre camp.

Rappelons que Manuel Valls est déjà en guerre avec le PS à la suite des propos tenus ce 9 mai sur le plateau de RTL. Interrogé par Elizabeth Martichoux sur l’avenir du parti socialiste, Valls avait répondu : «  ce parti socialiste est mort, il est derrière nous. Pas son histoire et ses valeurs, mais il doit se dépasser ».