Diplomatie : premier échange téléphonique entre Emmanuel Macron et Vladimir Poutine

0
2369

Vladimir Poutine, président de la Russie et Emmanuel Macron, se sont entretenu au téléphone pour la première fois ce jeudi 18 mai 2017. Les deux hommes s’engagent à faire face à de nombreux défis sur le plan régional et international

Un premier échange téléphonique entre deux grands hommes d’Etat. Emmanuel Macron et Vladimir Poutine se sont entretenu au téléphone pour la première fois ce jeudi 18 mai. C’est ce que nous a appris l’agence d’information russe, Tass qui souligne que les deux présidents ont abordé d’importants sujets lors de leur conversation.

« Il a été convenu de travailler ensemble sur des sujets cruciaux sur le plan international et régional, y compris la lutte contre le terrorisme », nous apprend l’agence russe qui ajoute que les deux présidents s’engagent également à résoudre le conflit en Ukraine en respectant l’application des accords de Minsk.

D’après le Kremlin, les deux chefs d’Etat ont également discuté de l’importance de mettre en place un « contact personnel entre eux ». Le président russe a félicité le nouveau président français et lui a assuré de l’importance de mettre en place un « respect mutuel pour « développer les relations franco-russes sur le plan politique, commercial, économique, culturel, humanitaire entre autres ».

« Dans ces circonstances, il est important de dépasser la méfiance mutuelle »

Rappelons que le président russe avait félicité Emmanuel Macron au lendemain de son élection à la tête de la France. « Les citoyens français vous ont confié l’autorité pour diriger le pays en un moment difficile pour l’Europe et pour le monde. La menace grandissante du terrorisme et l’extrémisme militant ont déclenché des conflits régionaux et ont déstabilisé des régions entières », avait souligné un communiqué de Kremlin.

Le président russe avait appelé son homologue français à dépasser « la méfiance mutuelle ». « Dans ces circonstances, il est important de dépasser la méfiance mutuelle et joindre les efforts pour assurer la stabilité et la sécurité du monde », précisait un communiqué du Kremlin. Vladimir Poutine s’était également dit prêt à « coopérer avec Emmanuel Macron pour résoudre les conflits urgents ».