Trump en Arabie Saoudite : Riyad et Washington signent des contrats à plus 380 milliards de dollars

0
447

A son arrivée en Arabie Saoudite ce samedi 20 mai 2017, le président américain Donald Trump a signé une série de contrats juteux avec le royaume dans plusieurs domaines : privé, défense entre autres. Le montant total des contrats signés est estimé à plus 380 milliards de dollars

La visite de Trump restera à jamais gravée dans la mémoire des hommes d’affaires saoudiens et américains. Le président américain qui a effectué ce samedi sa première visite à l’étranger depuis son investiture en janvier dernier a en effet signé des contrats extrêmement juteux avec le royaume saoudien.

Dans la presse saoudienne, on parle de contrats de plusieurs milliards de dollars. D’après ArabNews, les deux pays ont signé ce samedi des contrats estimés à environ 380 milliards de dollars. Le montant a été confirmé plus tard par Adel al-Jubeïr, ministre saoudien des Affaires étrangères, lors d’une conférence de presse avec Rex Tillerson, secrétaire d’Etat américain.

« La valeur des contrats a dépassé les 380 milliards de dollars »

« La valeur des contrats a dépassé les 380 milliards de dollars. Les contrats seront honorés sur une période de 10 ans et offriront beaucoup d’opportunités au royaume saoudien et aux Etats-Unis. les deux pays ont signé une série de contrats aussi bien dans le secteur privé, commercial que sur le plan inter-gouvernemental », a expliqué Adel al-Jubeïr.

Du côté américain, on salue des signatures de contrats d’affaire qui permettront de créer des emplois aux Etats-Unis. D’après le secrétaire d’Etat américain, cité par ArabNews, l’Arabie Saoudite a octroyé plus de 20 licences à de grandes entreprises américaines, ce qui permet ainsi de mettre en place des investissements directs entre les deux pays et de créer de l’emploi aux Etats-Unis.

« Des contrats d’armement estimés à 110 milliards de dollars »

L’entreprise saoudienne Motiva Enterprises a également annoncé un investissement de 12 milliards de dollars. Un accord qui devrait créer quelque 2 500 emplois à moyen-terme et 12 000 à long-terme d’ici 2023. Le secteur de la défense n’a pas non plus été laissé en rade. Riyad et Washington ont en effet signé des contrats d’armement évalués à 110 milliards de dollars. L’information a été confirmée par la Maison Blanche.

A l’annonce des signatures de contrat, les deux pays ont témoigné de la solidité des relations entre Riyad et Washington. Rappelons que le président Trump est arrivé à Riyad ce samedi 20 mai. Il a été reçu en grande pompe par le roi Salman qui lui a d’ailleurs décerné une médaille d’honneur, l’une des plus hautes distinctions du Royaume. Trump devra prononcer un discours sur l’Islam dans les heures qui viennent.