USA : mort de l’intellectuel Brzezinski, l’homme qui appelait à « arracher » l’Ukraine de la Russie

0
12088

Zbigniew Brzezinski, l’une des pierres angulaires de la politique étrangère des Etats-Unis, est décédé ce vendredi 26 mai 2017. Il avait 89 ans

Le cerveau de la politique étrangère américaine n’est plus. Zbigniew Brzezinski, fer de lance de la politique étrangère américaine, est en effet décédé ce vendredi soir à l’âge de 89 ans. La mort de l’ex proche de Jimmy Carter a été annoncée par sa fille sur son compte Twitter. « Mon père s’est éteint paisiblement ce soir », avait écrit Mika Brzezinski.

Le New York Times précise que le stratège américain est décédé dans son lit d’hôpital à Falls Church. Né en Pologne, Zbigniew Brzezinski a été l’une des figures de proue de la politique étrangère américaine. Il n’a jamais cessé de faire l’objet de critiques, notamment dans le rôle qu’il joua dans la crise des otages iraniens et sa volonté d’en finir avec l’Union Soviétique.

« Il juge la politique étrange de Trump ‘incohérente’ »

Dans ses essais, ses apparitions à la télévision ou à la radio, il a toujours gardé un œil critique aux activités des six administrations qui se sont succédé avant son décès. L’intellectuel américain n’a jamais caché son désaccord avec Donald Trump jugeant « incohérente » sa politique étrangère.

Militant démocrate, Zbigniew Brzezinski a toujours dénoncé les « gourmands » d’un système américain qui engendrait l’inégalité. Brzezinski a été l’un des rares experts en politique étrangère à mettre en garde contre l’invasion de l’Irak en 2003 par les Etats-Unis et la Grande-Bretagne.

Dans les années 77, alors qu’il était un proche du président Carter, Zbigniew Brzezinski avait un objectif principal : mettre fin à tout prix à l’expansion de l’Union Soviétique. Il ira jusqu’à défendre l’idée de financer les mouvements islamiques qui combattent les forces soviétiques en Afghanistan.

« Zbigniew Brzezinski s’oppose à l’intégration de l’Ukraine à l’OTAN »

Alors qu’il avait ouvertement appelé à arracher l’Ukraine de la Russie, il changea d’avis en 2014 demandant aux Occidentaux ne pas intégrer l’Ukraine dans une alliance militaire (OTAN, NDLR). Il avait en effet estimé que cela risquait d’exacerber les tensions avec Moscou, ce qui pouvait avoir de sérieuses conséquences.

Zbigniew Brzezinski est né à Varsovie le 28 mars 1928. Dix ans plus tard, son père, Tadeusz, prend fonction en tant que consul général de la Pologne à Montréal. A la suite de l’invasion de la Pologne par les forces soviétiques, Zbigniew Brzezinski et sa famille finirent par rester au Canada. Zbigniew Brzezinski obtient son Master en Sciences Politiques en 1950, avant d’intégrer l’université de Harvard où il obtient son doctorat trois ans plus tard.