Tombe du Général De Gaulle Vandalisée, la classe politique française s’indigne et réagit

0
1009

La tombe du Général de Gaulle, située dans le cimetière de Colombey-les-deux-Eglises en Haute-Marne, a été vandalisée ce samedi 27 mai 2017. Les auteurs restent introuvables. Une enquête a été ouverte

Un acte ignoble. Des inconnus ont vandalisé la tombe du Général De Gaulle, située dans le cimetière communal de Colombey-les-deux-Eglises, en Haute-Marne. L’information, relayée par plusieurs médias ce samedi soir, a été confirmée par la mairie et la gendarmerie. L’alerte avait été donnée par la Mairie de Colombey.

En effet, dans un twitte publié sur le compte officiel de la mairie, on pouvait lire : « Tombe du Général De Gaulle vandalisée ce soir 27 mai. L’enquête se poursuit ». Pour le moment, les auteurs de cet acte restent introuvables. Mais déjà, quelques détails commencent à émerger.

« Pas de tags ni d’inscription »

D’après France 3-Grand Est, plusieurs individus ont pénétré dans le cimetière aux environs de 17 heures. Le média ajoute que l’un deux serait montré sur la tombe de l’ancien président français et aurait poussé la croix qui a fini par se briser. Les gendarmes sont intervenus vers 19 heures pour procéder aux constations.

France 3 précise qu’aucune dégradation n’a été constatée. « Pas de tags ni d’inscription », souligne le média. Rappelons que le cimetière de Colombey-les-deux-Eglises en Haute-Marne est un endroit symbolique car abritant la tombe du Général De Gaulle et la Croix de Lorraine.

A l’annonce de la nouvelle, la classe politique française a immédiatement réagi. Beaucoup se sont indignés de ce geste ignoble. « Profonde indignation devant la profanation de la tombe de Général De Gaulle qui insulte la France et la mémoire de la Résistance », a twitté François Fillon.

Nicolas Dupont-Aignant parle de « honte ». « La tombe du Général De Gaulle profanée le jour de la Résistance. N’oublions jamais que la France lui doit sa liberté. Quelle honte! », a réagi le chef de file de la France Debout.

Pour Christophe Castener d’En Marche! il s’agit là d’une « bêtise insondable ». « Insondable bêtise, incompréhensible violence pour la République que la profanation de la tombe du Général De Gaulle », a-t-il commenté sur son compte twitter.

Nadine Morano et Xavier Bertrand demandent que les responsables soient sévèrement punis. François Baroin, quant à lui, se dit indigné. « La dégradation de la tombe du Général De Gaulle à Colombey nous indigne et nous choque tous en ce jour de commémoration de la Résistance ».