Macron s’attaque aux médias russes : « RT et Sputnik produisent des contrevérités infamantes »

0
899

En marge de la conférence de presse tenue ce lundi 29 mai 2017 avec le président russe Vladimir Poutine, Emmanuel Macron, président de la France, s’est durement attaqué aux médias russes qu’il a accusés de « répandre des contrevérités infamantes »

La conférence de presse d’Emmanuel Macron et de Vladimir Poutine a été un événement symbolique, marquant un rapprochement entre la Russie et la France. Ainsi, de nombreux sujets y ont été abordés, notamment la difficulté des médias russes à couvrir la campagne d’Emmanuel Macron.

Sur cette question, Macron est droit dans ses bottes. « J’ai toujours eu une relation exemplaire avec les journalistes étrangers, encore faut-il qu’ils soient journalistes. Les responsables politiques ont des responsabilités de prendre des décisions, de dire des choses », dit le président français.

« Ils se sont comportés comme des organes d’influence, de propagande »

Il ajoute : « quand des organes de presse répandent des contrevérités infamantes, ce ne sont plus des journalistes. Ce sont des organes d’influence. RT (Russia Today) et Sputnik ont été des organes d’influence durant cette campagne, qui ont à plusieurs reprises produit des contrevérités sur ma personne et ma campagne. Et donc, j’ai considéré qu’ils n’avaient plus leur place, et je vous le confirme, à mon quartier général ».

Emmanuel Macron poursuit : « la totalité de tous les journalistes étrangers, y compris russes professionnels, ont eu accès à ma campagne. C’est simple. Les règles sont ainsi et ce seront toujours les mêmes. Et c’est en cela qu’il était grave que des organes de presse étrangers, sous quelle qu’influence que ce soit je ne le sais, aient interféré en répandant des contrevérités graves dans le cadre d’une campagne démocratique ».

Macron tacle sévèrement le comportement de Russie Today et de Sputnik pendant la campagne. « Et à cela, je ne cèderai rien. On va se dire les choses en vérité. Mais, Russia Today et Sputnik ne se sont pas comportés comme des organes de presse et des journalistes. Mais, ils se sont comportés comme des organes d’influence, de propagande, et de propagande mensongère, ni plus, ni plus ».

« Russia Today riposte »

Les déclarations de Macron ont retenti jusqu’à Moscou où l’un des organes de presse cités n’a pas hésité à répondre au président français. Ce lundi, Russia Today a publié un article sur son site intitulé : « Macron déclare la guerre à la ‘propagande mensongère’ contre Russia Today, mais #ZéroFaitdonné ».

Dans l’article, Russia Today regrette que le président français se soit attaqué à des médias russes sans pour autant fournir une preuve concrète de ses accusations. Russia Today estime, dans son article, que c’est plutôt la campagne d’Emmanuel Macron qui a propagé des accusations contre les médias russes sans fondement.

Pour regarder la conférence de presse dans son intégralité, cliquez ici : Macron Poutine