Etats-Unis : un député de Texas enclenche la procédure de destitution de Donald Trump

0
1062

Alors que l’administration Trump nage en eaux troubles, une destitution du Président américain est de plus en plus probable. Il y a une semaine, Al Green, député américain du Texas, avait annoncé avoir entamé l’étude des articles de la Constitution afin d’obtenir finalement la destitution du 45ème Président des Etats-Unis pour entrave à la justice

Aux Etats-Unis, la destitution de Trump est un scénario de plus en plus probable. Alors que le président américain est accusé d’avoir fait obstruction à la justice américaine, l’hypothèse qu’il soit destitué en plein mandat est désormais envisageable. Cependant, personne ne sait encore si elle se réalisera un jour.

En tout cas, il y a une semaine, Al Green, député démocrate de Texas avait en effet annoncé avoir entamé l’étude des articles permettant de destituer Donald Trump en tant que 45ème président des Etats-Unis. L’annonce avait été faite par le député lui-même à la Chambre des députés le 17 mai dernier.

« Si le Président n’est pas au-dessus de la loi, il devrait être condamné destitution »

S’adressant à l’audience, il avait déclaré : « je me lève aujourd’hui avec un sens de responsabilité et de devoir envers les gens qui m’ont élu, un sens de devoir envers ce pays, un sens de devoir envers la Constitution des Etats-Unis d’Amérique. Je me lève aujourd’hui, M. Le Président de la Chambre, pour appeler à la destitution du Président des Etats-Unis pour entrave à la justice ».

S’expliquant sur sa décision, Al Green avait déclaré que le licenciement de James Comey, ex chef du FBI et les menaces de Trump après cette décision « constituaient des actes comparables à de l’intimidation et de l’obstruction ». « Si le Président n’est pas au-dessus de la loi, il devrait être condamné par la voie de la destitution par la Chambre des députés », disait-il.

« Il y a une volonté de recourir aux articles »

Moins d’un après plus tard, Al Green décide de passer à l’acte. Ce mercredi 7 juin, il a été rejoint par le député Brad Sherman de Californie qui, en marge d’une conférence de presse, avait lui-aussi annoncé qu’il ferait des efforts pour que Donald Trump soit destitué. « Il y a une volonté de recourir aux articles pour que le Président réponde de l’entrave à la justice », a affirmé Al Green.

Rappelons que la destitution de Donald Trump est de plus en plus au cœur des débats aux Etats-Unis. Ce mercredi 14 Juin, Jonah GOLDBERG, journaliste au National Review a fait savoir que la destitution du président américain serait inévitable si les Démocrates obtiennent la majorité à la Chambre des députés.