Londres : l’incendie d’une tour fait plusieurs morts

0
158

Un immeuble de 27 étages entièrement ravagé par les flammes. Un gigantesque incendie a fait « plusieurs morts » et au moins 50 blessés dans la nuit du mardi 13 au mercredi 14 juin dans l’ouest de Londres, ont annoncé les sapeurs-pompiers de la capitale britannique.  L’incendie s’est déclaré vers 1 h 15 (2 h 15 à Paris) dans un immeuble de logements sociaux comptant 120 appartements et situé dans le quartier londonien de North Kensington, près de Sheperd’s Bush et de Notting Hill. En fin de matinée, mercredi, la tour Grenfell datant de 1974 était presque complètement calcinée après avoir brûlé une bonne partie de la nuit. Plusieurs heures après, une épaisse colonne de fumée continuait à s’élever dans le ciel de Londres et 250 pompiers luttaient toujours contre le sinistre, dont l’origine restait inconnue. « De nombreuses personnes sont portées disparues. Certaines ont pu trouver refuge chez des voisins ou des amis », a affirmé le maire de Londres, Sadiq Khan, à la chaîne Sky News. « Il y a eu plusieurs morts. Je ne peux pas confirmer un chiffre pour l’instant à cause de la taille et de la complexité de l’immeuble », avait plus tôt déclaré Dany Cotton, la cheffe de la London Fire Brigade. Les secours ont également fait état de 50 personnes hospitalisées. « L’incendie va du 2e au 27étage » de la tour, avaient détaillé les sapeurs-pompiers.