Arabie Saoudite : âgé de 31 ans, Mohamed Ben Salman devient le nouveau jeune prince héritier

0
479

Mohamed Ben Salman, fils du Roi Salman, a été nommé ce mercredi 21 Juin 2017 nouveau prince héritier d’Arabie Saoudite. Il a remplacé Mohamed Ben Nayaf, neveu du Roi à ce poste

L’Arabie Saoudite a un nouveau Prince héritier. Mohamed Ben Salman, âgé de 31 ans et fils du Roi, est devenu officiellement le nouveau prince héritier du royaume. L’information qui a été relayée par plusieurs médias a été confirmée ce mercredi par Al-arabiya, média saoudien proche du royaume.

D’après Al-Arabiya, le nouveau prince héritier remplacera Mohamed Ben Nayef, âgé de 57 ans, qui a été démis de ses fonctions par décret royal signé par le Roi Salman Ben Abdelaziz ce mercredi matin. Le choix du nouveau prince héritier a été fait par vote. Mohamed Ben Salma a obtenu 31 voix sur 34.

« Des changements profonds ont été menés »

Des changements profonds ont été menés. Nous avons appris dans la presse que le prince Abdelaziz Ben Saoud Ben Naïf a été désigné ministre de l’intérieur. Il aura comme vice-ministre Ahmed Ben Mohammed al-Salem. Le prince Bandar Ben Khaled Ben Faisal Ben Abdelaziz a été désigné conseillé du Roi.

D’après Gulf News, média saoudien, le Roi Salman Ben Abdelaziz a demandé à ce que tous les Saoudiens fassent  allégeance au nouveau prince héritier. Gulf News nous a aussi appris que la cérémonie de passation de services entre les deux princes aura lieu ce mercredi après la prière du soir.

Le remplacement de Mohamed Ben Nayef de son poste de prince héritier par Mohamed Ben Salman a été largement commenté dans la presse qatarie qui entretient depuis moins d’un mois une relation fratricide avec le royaume saoudien. En effet, Gulf Times, média qatari, a dénoncé un royaume vieillissant mais salue toutefois les efforts des autorités saoudiennes de confier des postes de responsabilité à des jeunes saoudiens.

« Mohamed Ben Salman, un jeune prince héritier qui a fait ses preuves »

Pour le moment, les véritables motifs de cette décision restent encore un mystère. Toutefois, dans la presse américaine, on évoque l’état de santé de plus en plus fragile du Roi et une guerre tacite entre les deux princes pour le contrôle du pouvoir. D’après le décret, Mohamed Ben Salman devient le vice-premier ministre et garde son poste de ministre de la défense.

Le nouveau prince héritier a déjà fait ses preuves. Dans la presse, on souligne qu’il a été à l’origine du fameux plan « Vision 2030 » dont le but est d’apporter un changement économique et social dans le royaume. Il a déjà coprésidé le Conseil des Affaires Economiques et de Développement qui coordonne la politique économique et qui supervise le géant pétrolier saoudien, Aramco. Il a également été à l’origine de l’intervention militaire saoudienne au Yémen.