Côte d’Ivoire : 3 soldats tués dans des tirs

0
172

Trois soldats ont été tués dans la nuit de vendredi à samedi dans des tirs survenus dans un camp militaire de Korhogo, grande ville du nord de la Côte d’Ivoire, a déclaré une source proche de l’état-major. « Il y a trois soldats tués et trois blessés à Korhogo », a déclaré cette source à l’AFP sous couvert d’anonymat. Des habitants avaient auparavant signalé des tirs dans deux camps militaires de Korhogo et Abidjan, la capitale économique de la Côte d’Ivoire, dans la nuit de vendredi à samedi. Samedi matin, le calme était revenu dans les deux villes, a ajouté la source proche de l’état-major, une information confirmée localement. Les incidents n’ont pas fait de victimes à Abidjan, selon le responsable militaire interrogé. « Rien à signaler à Abidjan », a-t-il dit, ajoutant que les militaires impliqués dans les incidents « ont été dispersés ». Il n’a pas voulu donner plus de précision dans l’immédiat mais la Côte d’Ivoire a été au cours des derniers mois le théâtre de mutineries de soldats réclamant le versement de primes. « L’état-major va faire un communiqué sur la situation au journal télévisé de 13h00 » (locales et GMT), a seulement dit la source proche de l’état-major.