Thierry Solère : « l’élection d’Emmanuel Macron est une bonne nouvelle pour la France »

0
2980

Thierry Solère, députés « Les Constructifs » des Hauts-de-Seine a été l’invité de Raphaëlle Duchemin sur le plateau de RMC ce lundi 24 Juillet 2017. Il a salué l’arrivée d’Emmanuel Macron à la tête de la France, estimant que c’est « une bonne nouvelle » pour ce pays

Face à Raphaëlle Duchemin, Thierry Solère, député « Les Constructifs » a salué l’arrivée d’Emmanuel Macron à la tête de la France, estimant que c’est une bonne nouvelle pour ce pays. « L’élection de ce jeune président a créé un élan, c’est une bonne nouvelle pour le pays », a-t-il déclaré.

A la question de la journaliste de savoir si les Français ont choisi Macron par dépit ou par adhésion, Thierry Solère répond : « ils l’ont choisi, ils l’ont choisi et au second tour face à Marine Le Pen, ils l’ont choisi nettement, je m’en réjouis. Ça a créé un élan et puis maintenant on entre dans le dur ».

« Le texte initial va dans le bon sens »

Sur la baisse de popularité de Macron, le député dira : « il paie quelque chose, je pense encore une fois qu’il y a un sentiment très, très positif et après on rentre dans le fond de la réalité des dossiers du pays ». Le député s’est également prononcé sur les aides aux logements. Sur la question de savoir si Macron a raison d’y toucher, il estime que les aides font monter les prix de l’immobilier.

« Les aides aux logements coûtent 18,5 milliards d’euros. C’est trois fois le budget du ministère de la justice. (…) Quand je vois la hausse des loyers, c’est qu’au fond ces aides qui sont à ramener à chaque personne très faible, elles viennent directement dans la poche du propriétaire parce qu’au fond on intègre l’existence de ces APL dans le fonctionnement du marché locatif (…) », explique-t-il.

Thierry Solère souhaite que l’Etat revoie la politique du logement et qu’il construise plus rapidement. Le thème de la moralisation de la vie politique a également été abordé par Solère. Le député « Constructifs » estime que le texte initial va dans le bon sens. « Le texte initial va dans le bon sens », soutient-il.

« Aujourd’hui, ce que les Français attendent, c’est des résultats »

Parlant du début des députés LREM, Thierry Solère dira : « (…) ils sont nouveaux donc ils ont plutôt l’énergie des gens qui viennent d’arriver, qui veulent faire beaucoup de choses ». A la question de savoir si Macron est un hyperprésident, il dira : « moi, j’attends. Depuis longtemps, on a eu Nicolas Sarkozy qui a eu un leadership assez fort, le président Hollande ne semblait pas avoir cette caractéristique ».

Il ajoute : « aujourd’hui, ce que les Français attendent, c’est des résultats et pour avoir des résultats, il faut avoir les idées claires, d’avoir dit aux Français avant l’élection ce qu’on allait faire et puis il faut le faire. Je ne reprocherai jamais à Macron de prendre le taureau par les cornes et d’essayer de faire avancer le pays, faire enfin les réformes que la France n’a pas connues depuis quelques années ».

Pour regarder cette interview dans son intégralité, cliquez ici : RMC