Crise au Venezuela : 2 figures de l’opposition ont été arrêtés

0
247
Au surlendemain de l’élection contestée de l’Assemblée constituante, deux chefs de file de l’opposition vénézuélienne, Leopoldo Lopez et Antonio Ledezma, qui se trouvaient en résidence surveillée chez eux, ont été arrêtés, ont rapporté mardi 1er août leurs proches. « Ils viennent d’emmener Leopoldo de chez lui. Nous ne savons pas où il se trouve ni où on l’a emmené », a tweeté l’épouse de M. Lopez, Lilian Tintori. Les enfants de M. Ledezma, Victor et Vanessa, ont également fait savoir que le Sebin, l’agence des services de renseignement, avait emmené leur père. L’épouse de M. Lopez et la fille de M. Ledezma ont déclaré qu’elles tenaient le président Nicolas Maduro pour responsable du sort des deux opposants. Déplorant un « pas dans une mauvaise direction », l’Union européenne a exigé « davantage d’informations des autorités vénézueliennes » sur la situation des deux hommes, qu’elle n’estime « toujours pas claire ». Leopoldo Lopez, assigné à résidence à son domicile depuis sa sortie de prison, le 8 juillet, après trois ans et cinq mois passés derrière les barreaux, et Antonio Ledezma, en résidence surveillée depuis avril 2015, avaient appelé la semaine dernière à ne pas participer au scrutin qui a élu dimanche dernier une Assemblée constituante voulue par le président socialiste Nicolas Maduro.