France : plus de 7 000 personnes signent une pétition pour soutenir le statut de Brigitte Macron

0
4560

Une pétition favorable au statut de Brigitte Macron est en ligne depuis quelques heures. La pétitionnaire estime qu’il est tout à fait normal qu’en France la première Dame soit dotée «d’un budget transparent et contrôlable pour ses activités »

La guerre des pétitions est déclarée. En effet, quelques heures après la mise en ligne d’une pétition contre le statut de première Dame de Brigitte Macron, une autre est lancée sur le site de Change.org. Cette nouvelle pétition lancée par Florence Berger prend le contrepied de la première et défend ouvertement l’idée d’allouer un budget à la première Dame, tel que cela se fait aux Etats-Unis.

Sur Change.org, Florence Berger s’est expliquée sur sa décision de mettre en ligne une telle pétition. « Les premières dames françaises ont toujours disposé de moyens de sécurité et de collaborateurs mais leur statut n’a jamais été codifié ou précisé. Cette une hypocrisie française qu’il est temps d’affronter en spécifiant concrètement le rôle et les prérogatives de la première dame », écrit-elle.

« J’ai longtemps envié les Américains pour le rôle actif et utile de leurs First Ladies »

Et d’ajouter : « j’ai longtemps envié les Américains pour le rôle actif et utile de leurs First Ladies. Je pense que notre pays, qui se veut à l’avant-garde sur les sujets féministes, ne peut pas renvoyer l’épouse du Président de la République au rôle de pot de fleurs alors qu’elle peut être utile comme le fût Michelle Obama aux Etats-Unis et avec quel succès ».

Florence Berger précise, dans sa lettre de pétition, qu’il ne s’agit pas de verser un salaire à la première dame, mais plutôt « de lui attribuer un rôle, une structure et un budget  transparent et contrôlable pour ses activités ». La pétition a déjà recueilli plus de 7 200 signatures à la date du mardi 8 août 2017 à 08H50.

« Une équipe spéciale pour répondre aux sollicitations »

Toutefois, elle est loin derrière les 200 000 signatures obtenues par la pétition Thierry Paul Valette pour s’opposer au statut de la première Dame. Rappelons que le statut particulier de la première Dame était une promesse de campagne faite par Emmanuel Macron lors d’un passage sur le plateau de TF1.

Sur la question de savoir quel rôle aurait son épouse s’il venait à être élu le 7 mai, Emmanuel Macron avait déclaré : « je crois dans les droits des femmes pleins et entiers », avant d’ajouter que Brigitte Macron aurait « un grand » et « un rôle public » à jouer. A l’Elysée, on affirme que le directeur de cabinet de la première Dame est débordé. Une situation qui l’a d’ailleurs contrait à faire appel à une équipe spéciale pour répondre aux sollicitations.

Dans la classe politique, le sujet occupe une place très importante. Invité sur Europe 1 ce lundi, Julien Dray, porte-parole du PS, s’est dit favorable au statut de la première Dame et a dénoncé « une campagne systématique qui est faite contre Brigitte Macron. « Une femme de président ou une compagne de président a forcément beaucoup de sollicitations, elle a besoin d’un minimum de matériels pour pouvoir exercer ces responsabilités-là », disait-t-il.

Pour signer la pétition en faveur du statut de la première Dame, cliquez ici : Change.org