Armements : le Qatar devient le troisième plus grand importateur d’armes au monde

0
713

Un rapport du Ministère britannique de la Défense place le Qatar au rang de 3ème pays importateur d’équipements militaires au monde. Une montée fulgurante d’un pays qui, il y a peu, ne faisait même pas partie de la liste des 10 premiers pays clients du Royaume-Uni en matière d’armements

Le Qatar devient le troisième plus grand importateur d’armes au monde. C’est en tout cas ce qui ressort d’un rapport publié par le Ministère Britannique de la Justice datant du 25 Juillet 2017. Dans le rapport, le Ministère britannique de la Justice note en effet que le Qatar a considérablement augmenté ses importations en équipements militaires depuis 2015.

Dans le rapport, il ressort que le Moyen-Orient domine largement les importantations d’équipements militaires britanniques pendant presque dix ans. Ainsi, entre 2007 et 2016, 57% des équipements militaires britanniques importés ont été importés par des pays du Moyen-Orient.

« Le Qatar occupe la troisième position, devant les Etats-Unis »

Entre 2007 et 2016, l’Arabie Saoudite a ainsi dépensé plus de 100 milliards de dollars dans l’achat d’armements militaires britanniques. Elle est suivie par l’Inde qui a dépensé environ 59 milliards de dollars cette même période. Le Qatar arrive en troisième position avec 38 milliards de dollars, devançant les Etats-Unis qui occupent la 4ème position sur la liste.

L’apparition du Qatar sur cette liste est un fait marquant car pendant la période 2005-2014, le Qatar ne faisait même pas partie de la liste des premiers clients de la Grande-Bretagne en armements. Les conflits récurrents et les tensions qui règnent dans cette partie du monde sont un facteur clé qui pousse ces pays à importer davantage d’armes pour assurer leur protection.

« Des revenues estimées à 9 milliards de dollars »

C’est du moins l’avis de Pieter Wezeman, chercheur à l’Institut International pour la Paix basé à Stockholm. « Malgré les bas cours de pétrole, des pays de la région ont continué à importer des armes en 2016, estimant qu’il s’agit de moyens cruciaux pour faire face aux conflits  et aux tensions dans la région », explique-t-il. D’après l’Institut International pour la Paix, les importations militaires du Qatar ont augmenté de 282% entre 2012 et 2016.

Le gouvernement britannique s’est félicité des revenues tirées des ventes d’armes pour l’année 2016. Ainsi, d’après le Ministère britannique de la Justice, les revenues ont été estimées à 9 milliards de dollars, soit un part de marché estimé à 9%. La Grande-Bretagne devient ainsi le 4ème pays vendeur d’armes dans le monde.

Pour lire le rapport intégral, cliquez ici : Rapport