Diego Costa déclare la guerre à Chelsea : « je ne suis pas un criminel »

0
917

Diego Costa, international espagnol, est très remonté contre son club, Chelsea. Il dit vouloir retourner en Espagne pour rejoindre l’Atlético de Madrid

Diego Costa est en colère contre son club. L’international espagnol, d’origine brésilienne, s’est durement attaqué à son club qu’il accuse de vouloir le faire entraîner avec l’équipe réserve. Une décision que Diego Costa refuse catégoriquement d’accepter et se dit prêt à rester au Brésil pendant une année sans jouer ni percevoir son salaire.

« J’attends que Chelsea me libère. Je ne voulais pas partir, j’étais heureux. Mais, quand l’entraîneur ne veut plus de toi, tu dois t’en aller. Je veux que mon transfert à l’Atlético de Madrid soit réglé ce mois-ci. Mon idée est de voyager à Madrid, de m’entraîner, de me remettre en forme et de participer à la Coupe du Monde, mais je suis prêt à rester une année au Brésil sans jouer, même si Chelsea me sanctionne en ne me payant pas », dit-il.

« Je ne bouge pas pour du fric »

Diego Costa qui ne s’entend plus avec Antonio Conte, entraîneur du Club, et le staff technique a expliqué les raisons pour lesquelles il n’est toujours pas revenu du Brésil. « Ils veulent que je m’entraîne avec l’équipe réserve, sans avoir accès au vestiaire de l’équipe sénior et sans contact avec les joueurs », dénonce-t-il.

Il a aussi dénoncé un traitement « injuste ». « Ce n’est pas juste, je ne suis pas un criminel. Déjà ils me sanctionnent toutes les semaines, mais je ne bouge pas pour du fric. Ils veulent me vendre en Chine ou à un autre club. Si je pars, c’est pour rejoindre le club que j’aime, mais pas au club qui paiera le plus. Diego Simeone (entraîneur de l’Atlético de Madrid, ndlr) veut de moi. (…) Pourquoi ne me laissent-ils pas partir s’ils ne veulent plus de moi ? J’ai déjà dit à Chelsea que mon souhait est d’aller à l’Atlético », explique-t-il.

« Conte est un grand entraîneur, je ne vais remettre en cause son travail »

Rappelons que la relation entre Diego Costa et Antonio Conte ne sont plus au beau fixe depuis l’annonce du coach italien qu’il ne voulait plus du joueur espagnol. « Il faut dire les choses les yeux dans les yeux, et pas par SMS. J’étais avec l’Equipe nationale d’Espagne, j’étais seul dans ma chambre quand j’ai reçu le SMS de Conte. J’ai montré ce SMS à mes amis et ils n’arrivaient pas à croire comment il m’a exclu », s’agace Costa.

Il continue : « s’ils m’accusent de mentir, je peux montrer ce message. Conte est un grand entraîneur, je ne vais pas remettre en cause son travail, mais je ne peux pas dire la même chose en tant que personne. Il est venu du championnat italien où tout le monde est très sérieux et il est arrivé dans un vestiaire où on se faisait des blagues ».