Vacances chez un ex-trafiquant de drogue : deux ministres portent plainte contre Mediapart

0
2074

Alors que les Français s’attendent à une rentrée politique bien « chaude », le gouvernement Macron est de plus en plus fragilisé. Après les sondages qui attestent d’un net recul de la cote de popularité du Président, place aux révélations. Une révélation de Mediapart sur les vacances de deux ministres du gouvernement risque de susciter une véritable crise au sein du gouvernement

A quelques jours de la rentrée politique, Mediapart fait une révélation de taille. En effet, le média d’investigation accuse deux ministres du gouvernement d’Emmanuel Macron de s’être rendus en Corse ce dimanche. Ce n’est pas leur séjour dans cette ville qui pose problème, mais plutôt la personne chez qui ils sont logés.

D’après Mediapart, Sébastian Lecornu, secrétaire d’Etat auprès du ministre chargé de la transition énergétique et Gérard Darnanin, ministre des comptes publics, sont logés chez un ex-trafiquant de drogue. D’après Mediapart, les deux ministres sont logés dans une villa de 180m2, louée à 1 400 euros la semaine. La maison se trouve à Ajaccio et appartient à Christelle Godani, miss France 1993 et compagne de Gilbert Casanova, ex militant nationaliste et ancien président de la Chambre de Commerce d’Ajaccio et de la Corse-du-Sud.

Mediapart décrit Gilbert Casanova comme étant « l’homme le plus puissant  d’Ajaccio dans les années 1990 ». Il basculera plus tard dans la grande criminalité. « Sa première condamnation remonte au 2 mars 2005 : trois ans de prison ferme pour abus de biens sociaux et banqueroute frauduleuse, qualifiés de ‘pillage en règle’ par la Cour d’appel de Bastia », précise Mediapart qui ajoute que Casanova avait détourné 2,5 millions d’euros pour « financer un train de vie somptueux ».

« Diffamés dans un article de Mediapart, nous déposons plainte »

Gilbert Casanova a été condamné une deuxième fois le 9 décembre 2009 par le Tribunal correctionnel de Marseille. « Huit ans de prison ferme pour avoir été ‘le chef ‘orchestre’ d’un trafic de cannabis à grande échelle entre le Maroc et la France », révèle Mediapart qui ajoute que « les hélicoptères basés à l’aéroport d’Ajaccio étaient utilisés pour transporter la drogue dont 250 kilos ont été saisis le jour de l’arrestation de la bande par les gendarmes ». Les faits remontent en 2008.

Aussitôt tombée, la nouvelle n’a pas manqué de susciter la réaction des deux ministres cités qui menacent déjà de déposer une plainte contre  le média d’investigation. « Diffamés dans un article de Mediapart, nous déposons plainte », a écrit Gérard Darnanin sur son compte Twitter. Sur sa page Facebook, Darnanin s’est expliqué sur à cette affaire.

« Nous n’avons été invités par personne »

« Nous sommes en vacances dans une maison louée avec des amis de l’Eure (autrement dit, nous n’avons été invités par personne) qui ont trouvé ce bien sur le site Homeholidays.com comme le font des centaines de milliers de Français. Cette maison est louée à une dame que nous ne connaissons pas qui est propriétaire de plusieurs maisons sur la côte près d’Ajaccio », explique-t-il.

Mediapart précise que le séjour des deux ministres dans cette maison, du 13 au 19 août, avait été annoncé par la voie officielle dès le 21 Juillet. « Préfecture, police, gendarmerie étaient au courant. Son nom (le nom de Lecornu) figurait sur la liste bien fournie des personnalités ayant choisi la Corse pour leurs congés. (…) Gérard Darnanin lui ne figurait pas sur la liste. Son arrivée, dimanche, a pris les services de sécurité de surprise », souligne Mediapart. A deux semaines de la rentrée politique, le gouvernement Macron nage en eaux troubles.