« L’Europe est finie » : le Rabbin de Barcelone appelle les Juifs à retourner en Israël

0
1566

Moins de cinq jours après les violents attentats de Barcelone qui ont fait au moins 13 morts, les réactions se multiplient. Dans la ville de Barcelone, la communauté juive est dans la tourmente. Le Rabbin de la ville, Meir Bar-Hen, a d’ailleurs appelé ses fidèles à préparer leur retour en Israël

Les attentats de Barcelone ont plongé la communauté juive d’Espagne dans la tourmente. En effet, quelques heures après les attaques, le Rabbin de Barcelone Meir Bar-Hen a adressé un message à sa communauté à qui elle a demandé de plier bagage et de retourner en terre d’Israël.

Dans une interview accordée à Jta.org, le Rabbin dira : « les Juifs ne sont pas ici de manière permanente. Je dis à mes fidèles : ‘ne pensez pas que nous sommes ici pour toujours’. Et je les encourage à acheter des appartements en Israël. Cet endroit est perdu. Ne refaites pas l’erreur des Juifs Algériens, des Juifs Vénézuéliens. Mieux vaut le faire maintenant ».

« L’Europe est perdue »

Pour le Rabbin, il n’y a aucun doute que la présence des Musulmans y est pour beaucoup. « C’est très difficile de se débarrasser d’eux (les Musulmans), ils deviennent de plus en plus forts. L’Europe est finie », déplore-t-il. Il a également dénoncé le fait que le gouvernement espagnol ne se soit pas montré ferme face au terrorisme.

Les propos du Rabbin ne sont pas passés inaperçus. Ils ont très vite suscité une vague de réactions au sein même de la communauté juive. Sur les réseaux sociaux, certains se sont carrément opposés aux propos du Rabbin. C’est le cas de Rachel Sair, Juive espagnole, citée par Jerusalem Post.

« Nous sommes en solidarité avec les victimes »

Sur sa page Facebook, Rachel Sair en effet écrit : « je suis une femme juive vivant à Barcelone et j’ai vu un couple orthodoxe qui marchait au long de Las Ramblas aujourd’hui en solidarité avec des milliers d’autres. Je leur ai même dit ‘Shalom Haverim (bonjours les amis) et la dame m’a répondu : ‘Shalom Haverim’. Je crois qu’il y a des extrémistes partout dans le monde, y compris chez les Juifs et ils ternissent l’image tous les groupes ou religions ».

A Barcelone, la communauté juive a réagi. « Les mots (du Rabbin) ne représentent pas la communauté. Nous sommes en solidarité avec les victimes », a fait savoir Victor Sorenssen, porte-parole de la communauté juive de Barcelone, avant d’ajouter que sa communauté cherche autant que faire se peut à travailler pour une société pacifique et multiculturelle. « Tel est l’esprit de Barcelone », a-t-il martelé.