« Sale type », « il respirait juste derrière moi » : Hillary raconte son débat télévisé avec Trump

0
577
Débat télévisé Donald Trump vs Hillary Clinton lors de la campagne présidentielle de 2016

Les extraits du livre d’Hillary Clinton ont été publiés par la presse américaine. Ce livre, intitulé « What happened » (ce qui s’est passé) revient sur des moments forts de la campagne présidentielle américaine de 2016. Hillary est revenue son débat télévisé avec Donald Trump mais aussi sur sa défaite face au milliardaire américain

Près d’un an après les élections américaines, Hillary Clinton brise le silence sur sa défaite face à Donald Trump. En effet, dans un livre intitulé « ce qui s’est passé » et qui doit paraître ce 12 septembre 2017, l’ex Première Dame américaine est revenue sur des moments forts de la campagne.

Parmi ces moments forts, il y a ce fameux débat télévisé qui s’est déroulé à l’Université de Washington. Un moment choc de la campagne d’autant plus que le débat a eu lieu quelques jours après la diffusion d’un audio dans lequel Trump expliquait à son interlocuteur comment sa célébrité lui a permis d’agresser sexuellement des femmes sans conséquence.

Dans une partie du livre, décrivant les moments de ce débat, Hillary Clinton écrit : « ça ne va pas, je pensais. Ce fut le second débat présidentiel et Donald Trump était derrière moi. Deux jours avant, le monde l’a entendu se vanter de tripoter des femmes. Nous étions sur un petit plateau et où que j’allais, il me suivait de près, me fixant du regard, faisant des grimaces ».

« Il respirait juste derrière moi »

Hillary dit s’être sentie très mal à l’aise. « C’était carrément inconfortable. Il respirait juste derrière moi. Cela me donnait de la chair de poule. C’était ce genre de moment où l’on a envie de marquer une pause et de demander aux gens qui regardent : ‘bah, que feriez-vous ?’ Gardez-vous votre calme, continuez-vous à sourire ou faites-vous comme s’il n’était pas en train d’envahir votre espace ? Ou tournez-vous vers lui en le regardant dans les yeux et en lui disant à haute voix : « recule, sale type, éloigne-toi de moi. Je sais que tu aimes intimider les femmes mais tu ne peux pas m’intimider moi, donc, recule ».

Elle ajoutera : « j’ai pris une option. A. j’ai gardé mon sang-froid, j’ai eu à faire face à des hommes difficiles en essayant de me barrer. J’ai dû, néanmoins, prendre le micro difficilement ». Dans un autre extrait du livre, Hillary Clinton revient sur sa défaite à la présidentielle dont la campagne a été, selon elle, faite de « hauts et de bas ».

« je savais que des millions de personnes comptaient sur moi »

« Tous les jours, j’étais une candidate à la présidentielle, je savais que des millions de personnes comptaient sur moi et je ne pouvais pas porter l’idée de les décevoir. Mais, je l’ai fait. Je ne pouvais pas faire ce travail et je vivrai avec cette idée pour le restant de ma vie », rappelle-t-elle. Elle dit avoir vécu des moments dont elle se souviendra toujours.

« Je garde aussi à l’esprit des moments que je veux me rappeler toujours. Par exemple, comme lorsque ma petite-fille est entrée dans la chambre alors que je répétais mon discours de la convention et ensuite devoir quelques heures plus tard me mettre sur scène à prononcer ce discours en tant que première femme élue par un grand parti pour devenir présidente », confie-t-elle.