Libération de Kémi Séba : voici la réaction de ses avocats

0
362
Kémi Séba, polémiste panafricaniste.

Les avocats de Kémi Séba ont réagi ce mercredi 30 août 2017 après l’arrestation de l’activiste panafricaniste vivant à Dakar, dans la capitale du Sénégal. Son arrestation avait suscité une vive réaction sur le continent africain

L’arrestation de Kémi Séba a suscité de vives réactions sur la toile. En effet, l’activiste a été arrêté ce vendredi 25 août à son domicile après avoir publiquement brûlé un billet de banque (5 000 FCFA) pour protester contre la présence et l’usage du FCFA par les Etats africains qui, selon lui, sont encore sous la domination française. Kébi Séba a finalement été relaxé ce mardi soir.

Quelques heures après son arrestation, les militants panafricains et ses avocats ont crié victoire. Ses avocats ont salué la décision de la justice. « Aujourd’hui, nous pouvons dire que nous sommes satisfaits parce qu’en fin de compte, c’est le droit qui a été dit et bien dit. Aujourd’hui, il est heureux de voir encore que dans ce pays les gens peuvent faire encore confiance à la justice », a déclaré Me Serigne Diongue, un des avocats de Kémi Séba.

« La loi ne sanctionne pas la destruction d’un billet de banque

L’avocat ajoute : « relativement à l’affaire qui nous a occupés, il s’agit de Kémi Séba qui a été arrêté pour destruction d’un billet de banque et au regard des dispositions pénales qui ont été visées, le tribunal s’est rendu compte que le prévenu ne pouvait pas être condamné de ce fait pour la bonne et simple raison que (…) la loi ne sanctionne pas la destruction d’un billet de banque, encore faudrait-il que le bon texte puisse être visé (…) ».

Me Houreysi Thiam, un autre avocat de Kémi Séba, s’est également dit satisfait de la décision du tribunal. « (…) Nous sommes satisfaits de cette décision qui a consisté à relaxer purement et simplement le prévenu du chef des préventions et des accusations qui pesaient sur eux. Leur relaxe implique la levée du mandat de dépôt. (…) Kémi Séba et M. Sow vont rentrer chez eux », a-t-il déclaré face à la presse.

Rappelons que l’arrestation de Kémi Séba a suscité une vive polémique à travers le continent. De nombreuses personnalités ont réagi à la suite de son interpellation par la justice sénégalaise. Tous réclament en effet sa libération et exhortent les chefs d’Etats africains à trouver des solutions pour mettre fin à la présence du FCFA en Afrique.

Lecourrier-du-soir.com accordera une interview exclusive à un économiste spécialiste du sujet (FCFA) dans les heures qui viennent.