« Nous ne tuons que les noirs » : le dérapage d’un policier américain lors d’un contrôle de trafic

0
1651
New York Police Officers are on the scene where a man was shot by the police after attacking them with a hatchet near the Manhattan Mall on Sept. 15, 2016. (Benjamin Chasteen/Epoch Times)

Un policier américain de l’Etat de Géorgie a été suspendu de ses fonctions pour avoir tenu des propos jugés racistes lors d’un contrôle du trafic urbain

Un énième dérapage qui risque de susciter un grand tollé. Aux Etats-Unis, un policier de l’Etat de Géorgie a été pris en flagrant délit de racisme lors d’un contrôle du trafic urbain. En effet, après avoir contrôlé une femme blanche en infraction, le policier demande à cette dernière de ne pas appeler ses proches car il allait la conduire en prison.

Prise de panique, la dame, devant son volant, veut à tout prix prévenir ses proches. En plein échange, le policier demande à la dame de se servir de son propre téléphone portable (posé à quelques centimètres de son siège) pour appeler. « Je veux bien, mais je ne vais pas baisser mes bras. Je suis vraiment désolée », lance la dame qui a peur de se faire abattre par l’officier.

« Souviens-toi, nous ne tuons que des noirs »

Elle poursuit : « j’ai vu beaucoup de vidéos dans lesquelles des policiers (abattent des personnes au volant, ndlr) ». A cette phrase, le policier blanc tente de la rassurer. « Mais, tu n’es pas noire. Souviens-toi, nous ne tuons que les noirs. Nous ne tuons que les noirs. Ok ? Est-ce que dans toutes ces vidéos, tu as vu des blancs se faire tuer ? », lui lance le policier.

Le contrôle date du mois de juillet dernier, mais la vidéo été publiée sur les réseaux sociaux ce jeudi. Elle n’a pas manqué de susciter une vive indignation. Selon Cleveland.com, le policier en question a été identifié. Il répond au nom de Greg Abbott. Le département de police où travaillait Greg Abbott a publié un communiqué dénonçant les propos de l’agent.

« Quel que soit le contexte, des tels propos sont inacceptables »

« Quel que soit le contexte, des tels propos sont inacceptables et ne traduisent pas le type de culture que nous essayons de véhiculer ici dans ce département et dans cette ville », précise le communiqué de la police de Géorgie. Face à la gravité de l’affaire, Lance LoRusso, avocat du policier, a immédiatement réagi.

L’avocat explique que son client essayait de « dédramatiser une situation face à une passagère qui n’était pas prête à coopérer ». « Ses commentaires doivent être écoutés totalement pour comprendre le contexte. Il essayait de dédramatiser une situation face à une passagère qui n’était pas prête à coopérer », se justifie l’avocat. Le département de police qui employait Greg Abbott a confirmé les propos de l’agent qui est temporairement suspendu de ses fonctions pour les besoins de l’enquête.

Pour voir la vidéo, cliquez ici : Police