Israël : Yair Netanyahou, fils de Benjamin Netanyahou, accusé d’avoir publié un dessin antisémite

0
5913
Israeli Prime Minister Benjamin Netanyahu (L) and his son Yair visit, on March 18, 2015, the Wailing Wall in Jerusalem following his party Likud's victory in Israel's general election. Netanyahu swept to a stunning election victory, securing a third straight term for an Israeli leader who has deepened tensions with the Palestinians and infuriated key ally Washington. AFP PHOTO / THOMAS COEX / AFP / THOMAS COEX (Photo credit should read THOMAS COEX/AFP/Getty Images)

Yair Netanyahou, fils de Benjamin Netanyahou, est vivement critiqué en Israël après avoir publié sur son compte Facebook un dessin jugé « antisémite » par beaucoup d’internautes

En Israël, le fils de Benjamin Netanyahou est sous le feu des critiques. En effet, le fils de l’actuel premier ministre israélien a publié sur son compte Facebook un post qui n’est pas passé inaperçu. Dans sa publication, l’on y voyait des dessins de personnages politiques très influents et très connus.

L’un d’entre eux est George Soros, le milliardaire américain. Ce dernier tient une canne à pêche avec la planète Terre servant d’appât. Cette image attire l’attention d’une figure qui ressemble à un reptile. Plus loin, l’on voyait un lézard qui tenait une canne à pêche avec un symbole occulte ayant la forme d’un triangle et contenant un carré avec un cercle. Le lézard attire un personnage qui serait un franc-maçon ou un illuminati.

« Un dessin au relent antisémite »

Pour le moment, l’on ne sait pas encore si la publication était uniquement basée sur l’humour. En tout cas, le dessin a immédiatement suscité une vague de réactions des internautes qui ont été nombreux à dénoncer une publication antisémite. « Est-ce cela que le garçon entend chez lui ? S’agit-il de la génétique ou sa propre maladie mentale ? Quoi qu’il en soit, nous devrions payer pour son psychanalyste et pas pour sa sécurité ou son chauffeur », s’agace un internaute.

L’affaire a pris une autre tournure lorsque David Duke, suprématiste de la race blanche vivant aux Etats-Unis, y a ajouté son grain de sel. En effet, dans un twitte publié quelques heures après, le suprématiste blanc a défendu le fils de Netanyahou. « Les publications du fils de Netanyahou suggèrent que Soros contrôle le monde », a-t-il réagi sur twitter.

« C’est une espère en voie de disparition »

Il convient de souligner que le fils de Benjamin Netanyahou est également très critiqué pour son rapprochement avec les mouvements d’extrême-droite, conspirationnistes et antisémites. A la suite des événements de Charlottesville aux Etats-Unis, sa réaction avait suscité un grand tollé.

« (…) Je suis Juif, je suis un Israélien, les racailles néo-nazies en Virginie me détestent et détestent mon pays. Mais, ils appartiennent au passé. C’est une espère en voie de disparition. Cependant, les voyous Antifa et Black Lives Matter qui détestent mon pays (et l’Amérique aussi selon moi) deviennent de plus en plus forts et commencent à avoir pignon sur rue dans les universités américaines et dans la vie publique », avait-il déclaré.