60 000 soldats occidentaux à la frontière russe : va-t-on vers une guerre Russie vs Occident ?

0
11209

La Russie accuse l’Occident de mener des manœuvres militaires à quelques kilomètres de ses frontières. D’après l’armée russe, plus de 60 000 soldats dont des Américains participent à ces manœuvres

Les relations entre la Russie et l’Occident deviennent de plus en plus houleuses. Au moment où l’administration Trump expulse des diplomates russes dans le cadre d’une enquête menée par les services de renseignement qui accuse Trump d’avoir noué des liens avec des autorités russes, un autre problème majeur risque d’exacerber les tensions entre l’Occident et la Russie.

En effet, ce mercredi, Andrei Kartapolov, Général de l’Armée russe, a dénoncé une hausse des manœuvres militaires des armées occidentales au niveau de la frontière russe. « D’après nos informations, quelque 50 manœuvres militaires ont été menées en Europe depuis le mois de juin », a révélé le Général russe.

« 60 000 soldats ont participé à ces manœuvres »

Et d’ajouter : « environ 60 000 soldats ont participé à ces manœuvres dont des soldats américains. En plus, le nombre de manœuvres militaires au niveau de la frontière avec la Russie est en train d’augmenter de manière constante ». D’après le Général russe, parmi ces soldats, il y a des personnels « de l’OTAN, mais aussi de pays neutres tels que la Finlande, la Suède, la Moldavie et même l’Ukraine ».

D’après l’agence de presse russe Tass, en fin septembre, la Pologne devra organiser une manœuvre militaire appelée Dragon à laquelle participeront 17 000 soldats. 3 500 matériels militaires seront utilisés. Cette information intervient au moment où la Russie mène d’importantes manœuvres militaires pour se préparer à tout scénario.

« Des manœuvres de ce genre sont clairement destinées à nous provoquer »,

En Europe, les manœuvres militaires russes ne passent pas inaperçues. La semaine dernière, Michael Fallon, ministre britannique de la Défense, avait appelé à rester vigilant. « Ceci est une manœuvre militaire, mais elle est clairement destinée à nous tester. Nous devons être vigilants. (…) Des manœuvres de masse de ce genre sont clairement destinées à nous provoquer », avait-il déclaré.

En Ukraine, les autorités assurent que l’armée est « en d’état d’alerte ». « Nous continuerons à mettre en place des dispositifs de combat à travers des manœuvres militaires de grande envergure afin que les forces armées ukrainiennes soient prêtes pour contrecarrer toute menace et protéger leur peuple », a fait savoir Stephan Poltrorak, ministre ukrainien de la défense.

Source : Tass.com