ONU : Trump s’attaque à l’Iran et menace de « détruire totalement la Corée du Nord »

0
515
President Donald Trump speaks at the United Nations assembly on September 19, 2017.

Donald Trump, président des Etats-Unis, s’est durement attaqué à la Corée du Nord et à l’Iran lors d’un discours tenu ce mardi 19 septembre 2017 au siège de l’ONU. Trump menace de « détruire totalement la Corée du Nord » et dénonce l’accord nucléaire signé entre l’Iran et l’Occident en 2015

Face à la menace nord-coréenne, Donald Trump hausse le ton. En effet, ce mardi, dans un discours tenu devant des personnalités politiques venues du monde entier, le président américain a abordé de nombreuses questions dont la Corée du Nord, l’un des dossiers les plus « chauds » auxquels fait face son administration.

Parlant de la Corée du Nord, Trump menace de détruire totalement ce pays. « Les Etats-Unis ont beaucoup de force et de passion, mais lorsqu’ils sont obligés de défendre leurs amis et alliés, nous n’aurons pas un autre choix que de détruire totalement la Corée du Nord », a-t-il déclaré.

Dans son discours, il n’a pas oublié de faire allusion à Kim Jong-Un, président de la Corée du Nord que Trump surnomme désormais « Rocket Man ». « Rocket Man est dans une mission suicidaire pour lui-même et pour son régime », a-t-il lancé. Un fait marquant lors de cet événement a attiré l’attention des médias. Les représentants nord-coréens ont en effet quitté l’hémicycle avant le discours de Trump.

« Un discours qui appartient au moyen-âge »

Dans son discours, Donald Trump est également revenu sur un sujet qui est cher à son administration : l’accord nucléaire iranien signé en 2015 entre l’Iran et les puissances occidentales dont les Etats-Unis. Un accord nucléaire dont Trump veut se retirer, le jugeant « biaisé ».

« L’accord nucléaire a été l’un des pires accords et l’un des plus biaisés que les Etats-Unis n’aient jamais signés. Franchement, cet accord embarrasse les Etats-Unis », a-t-il déclaré. Les autorités iraniennes ont réagi ce mercredi au discours de Trump. Un discours qui, selon eux, « appartient au moyen-âge ». « Le discours haineux et ignorant de Trump appartient au moyen-âge, mais pas au 21ème siècle », a réagi sur twitter Mohammed Javad Zarif, ministre iranien des Affaires étrangères. ,