« Un système totalement narcissique » : à l’ONU, Macron tacle sévèrement la presse française

0
2142
Emmanuel Macron, siège de l'ONU

En marge d’une conférence de presse tenue ce mardi 19 septembre 2017 au siège des Nations-Unies, Emmanuel Macron, président de la France, a recadré une journaliste française qui lui demandait pourquoi il avait préféré accorder une interview exclusive à CNN et pas à un média français

Le président français, Emmanuel Macron, a tenu des propos assez durs à l’encontre des médias français qui, selon lui, « s’intéressent trop à la communication, et pas assez au contenu ». En tout cas, c’est la réponse qu’il a apportée ce mardi à une journaliste lors d’une conférence de presse qui s’est déroulée à l’ONU.

A la question de la journaliste française qui lui a demandé pourquoi il a accordé une interview à un média américain (CNN) à la place d’un média français, Macron répond non sans humour : « je vous remercie pour cette question de fond. Parce que peut-être les médias français s’intéressent trop à la communication, et pas assez au contenu ».

« Arrêtons de parler de manière circulaire de la communication »

Et d’ajouter : « je m’exprimerai devant les médias français. Quand je vois le temps passer depuis quatre mois à ne commenter que mon silence ou mes dires, je me dis que ça devient un système totalement narcissique (…) ». Le président français affirme avoir donné plusieurs interviews à des journalistes français et précise qu’il le fera dans l’avenir.

« Et je continuerai à m’exprimer devant la presse française. Mais, il y a une chose compte tenu de la gravité de tous les sujets que nous évoquons depuis le début. Parlons de la vie de nos concitoyens, parlons des défis de la planète, mais arrêtons de parler de manière circulaire de la communication », conclut-il.

« Cet accord ne sera pas renégocié »

Le président français faisait ainsi référence à sa communication jugée trop « verrouillée » par bon nombre de journalistes français contrairement à celle de son prédécesseur François Hollande. Rappelons qu’Emmanuel Macron s’est aussi fait remarquer lors de son passage à l’ONU pour son opposition ferme à Donald Trump sur l’accord climatique de Paris et sur l’accord nucléaire avec l’Iran signé entre 2015.

Sur l’accord climatique de Paris, la position d’Emmanuel Macron est claire et précise : « (…) cet accord ne sera pas renégocié. Il nous lie, il nous rassemble. Le détricoter serait détruire un pacte qui n’est pas seulement entre les Etats mais aussi entre les générations. Il pourra être enrichi, de nouvelles contributions, de nouveaux apports. Mais, nous ne reculerons pas ».

Pour voir la vidéo de la réponse de Macron, cliquez ici : Macron ONU