Exclusif : Bruno Le Maire quitte le parti LR et devient officiellement un membre du parti En Marche

0
5642

Bruno Le Maire, ministre de l’Economie et des Finances, a annoncé ce dimanche 24 septembre 2017 au Journal Du Dimanche (JDD) qu’il a officiellement adhéré à En Marche !, parti au pouvoir. Il met ainsi fin à son appartenance au parti Les Républicains (LR)

« Je suis adhérent à En Marche ». Dans une interview accordée au JDD et publiée ce dimanche 24 septembre, Bruno Le Maire, actuel ministre de l’Economie et des Finances, a officialisé son adhésion à La République En Marche, parti dirigé par Emmanuel Macron, président de la France.

Au JDD, il s’est expliqué. « Le 1er mars, j’ai quitté la campagne de François Fillon au nom du respect de la parole donnée. Au deuxième tour de la présidentielle, j’ai soutenu Emmanuel Macron contre les extrêmes. Tous ces choix ont été validés par les Français lors de mon élection aux législatives en juin, sous l’étiquette En Marche », a-t-il confié.

« Ils devraient nous soutenir au lieu de faire leur jeu des extrêmes »

Au JDD, Bruno Le Maire est revenu sur la crise qui secoue la droite française. Il regrette que les responsables politiques de droite ne se rangent pas derrière Macron. « Les chefs de la droite n’ont pas conscience du moment historique où nous sommes. Ils devraient nous soutenir au lieu de faire leur jeu des extrêmes. Je leur dis : ‘soyez à nos côtés, mettez-vous à la hauteur des Français’ », dit-il.

Rappelons que Bruno Le Maire avait tenu tête à son ancien parti, Les Républicains, dont le bureau politique avait annoncé l’exclusion des membres qui avaient rejoint Emmanuel Macron, dont lui et Edouard Philippe, actuel premier ministre de la France. En effet, ce 11 juillet, le parti Les Républicains avait publié un communiqué annonçant la suspension de six personnalités de droite.

« Moi, je garde ma carte et on verra bien ce que font les Républicains »

Dans le communiqué, on pouvait lire : « les membres du gouvernement issus des LR et les instigateurs du groupe UDI-LR dissidents de l’Assemblée Nationale se sont placés hors des règles de notre mouvement. Edouard Philippe, Bruno Le Maire, Gérald Darmanin, Sébastien Lecornu, Franck Riester et Thierry Solère ont été informés qu’une procédure disciplinaire a été engagée à leur égard. Ils sont sanctionnés de leurs fonctions exécutives au sein du mouvement ».

Mais, deux mois plutôt, Bruno Le Maire, dans une interview accordée à RTL, avait insisté sur le fait qu’il était de droite. Il était allé jusqu’à défier le parti LR, en soulignant qu’il allait garder sa carte de membre. « Moi, je garde ma carte et on verra bien ce que font les Républicains », avait-il déclaré, disant regretter que sa famille politique « n’ait pas eu le courage de se prononcer clairement pour Macron au second tour de la présidentielle ». Désormais, Bruno Le Maire devient un nouveau membre d’En Marche !