Laurent Wauquiez tire sur Macron et refuse que Mélenchon soit la seule voix de l’opposition

0
147

Laurent Wauquiez, responsable politique de droite, a été l’invité de RTL Matin ce mercredi 11 octobre. L’ex secrétaire général de l’UMP a abordé de nombreuses questions dont la présidence LR (Les Républicains) qui défraie la chronique au moment où la droite française est fortement divisée

Sur RTL, Laurent Wauquiez est claire sur sa volonté de briguer la tête du parti LR. « (…) Je déposerai officiellement ma candidature », a-t-il déclaré. Et d’ajouter : « vous savez au fond cette élection pour nous, c’est le début du mouvement de reconstruction. On a perdu et on a surtout déçu. Il y aura plusieurs candidats, on aura un débat. (…) A l’arrivée, les Républicains auront un capitaine, un cap et un projet ».

L’ombre de Jean-Luc Mélenchon a bien plané dans cette interview. « (…) Au fond, ce que je ne veux pas, c’est que la seule voix de l’opposition en France, ce soit Jean-Luc Mélenchon. Je pense que c’est très dangereux ». A la question de la journaliste de savoir s’il veut incarner l’anti-Macron, Laurent Wauquiez souligne l’importance de la droite en France.

« Le président de la République a une approche qui est très communautariste »

« D’abord, je pense que la France a besoin de la droite. Et elle a besoin que la droite soit vraiment de droite. Je pense qu’on en a besoin pour défendre les classes moyennes dans un budget qui les sacrifie aujourd’hui. Je pense qu’on en a besoin pour les sujets qu’on a évoqués ce matin sur les questions d’autorité de régalien. Je pense qu’on en a besoin au fond de l’approche de certaines de notre pays ».

Il accuse Macron d’avoir une approche communautariste. « Le président de la République a une approche qui est très communautariste. (…) Il (Macron) a déclaré qu’il n’y avait pas de culture française, à Marseille il a donné le sentiment d’une vision où la démocratie française serait juste une juxtaposition de communauté ».

« Il n’y a aucune alliance avec des élus du Front National »

A la question de la journaliste qui lui demande si le Macronisme pour lui c’est le communautarisme, Laurent Wauquiez répond : « Madame Martichoux, vous venez de m’entendre. J’ai abordé plusieurs sujets ». Wauquiez accuse l’actuel gouvernement français d’appliquer un budget qui « sacrifie les classes moyennes ».

Sur le plateau de RTL, Laurent Wauquiez a voulu lever l’ambigüité suite aux rumeurs selon lesquelles il est de plus en plus proche du FN. « Si je suis élu, notre ligne sera très claire : il n’y a aucune alliance avec des élus du Front National. Et tous ceux qui ne partagent pas cette ligne ne feront pas partie de mon équipe (…) Notre famille a besoin de retrouver de la clarté », a-t-il martelé.

Pour écouter l’interview intégrale, cliquez ici : RTL