Corruption d’Etat en Arabie Saoudite : le prince Miteb libéré après avoir payé 1 milliard de dollar

0
443
FILE PHOTO - Saudi Arabian Prince Miteb bin Abdullah at the Elysee Palace in Paris, France June 18, 2014. REUTERS/Philippe Wojazer/File Photo

Un prince saoudien a été libéré après son arrestation dans l’opération anti-corruption qui a été menée ce 4 novembre 2017. Le prince en question a accepté de verser 1 milliard de dollars après avoir reconnu les accusations de corruption qui lui ont été reprochées

Il échappe à la peine de prison. En Arabie Saoudite, deux semaines après une purge spectaculaire qui a permis de mettre la main sur plusieurs princes et ex ministres soupçonnés de corruption, une première personnalité arrêtée vient d’être libérée après avoir versé une somme colossale.

Il s’agit en effet du prince Miteb Ben Abdoullah. D’après le média américain Bloomberg, le prince a été libéré avec avoir versé une somme d’1 milliard de dollar. Bloomberg cite une source proche du comité anti-corruption mis en place par le gouvernement saoudien pour mettre fin à la pratique qui sévit dans le royaume.

« Miteb Ben Abdoullah a été accusé de détournement de fonds publics »

Cette même information a été confirmée par l’agence de presse Reuters qui parle d’ « un accord acceptable » qui a été trouvé entre le prince Miteb et les autorités saoudiennes. D’après Reuters, Miteb Ben Abdoullah a été libéré ce mardi 28 novembre. L’agence de presse ne confirme pas la somme versée mais indique que le montant tourne autour d’1 milliard de dollars.

L’agence Reuters nous a également appris que le prince a reconnu les accusations de corruption qui pèsent sur lui, l’une des conditions sine qua non pour obtenir sa libération. Selon Reuters qui cite toujours une source saoudienne, Miteb Ben Abdoullah a été accusé de détournement de fonds publics, d’emplois fictifs et d’octroyer des marchés à sa propre entreprise. Il est accusé d’avoir fait gagner 10 milliards de dollar à son entreprise en lui faisant signer un juteux contrat dans une affaire de talkie-walkie et de gilets pare-balles.

« 100 milliards de dollar détournés »

Selon la BBC, le prince Miteb Ben Abdoullah, âgé de 64 ans, est le prince le plus influent politiquement du royaume saoudien. Il a été licencié peu avant son arrestation pour corruption. Rappelons qu’une opération anti-corruption sans précédent a été menée en Arabie Saoudite ce 4 novembre.

Plusieurs princes et ex ministres ont été arrêtés dont le richissime milliardaire, Prince Al-Waleed Ben Talal. Dans la foulée, le gouvernement saoudien avait bloqué plus de 1 200 comptes bancaires appartenant à ces autorités. Les détournements sont estimés à quelque 100 milliards de dollars, selon les autorités saoudiennes.