Logement des sans-abri : la Fondation Abbé Pierre recadre Castaner : « ça suffit maintenant »

0
5571

Christophe Castaner, secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre et chargé des Relations avec le Parlement, est sous le feu des critiques après avoir affirmé que certains sans-abri refusent d’être logés

Les propos de Castaner ne passent pas. En effet, tout part d’une déclaration faite par Christophe Castaner, secrétaire d’Etat et chargé des Relations avec le Parlement qui, répondant à une question sur la situation des sans-abri, disait : « il y a des femmes et des hommes qui refusent aussi, dans le cadre des maraudes, d’êtres logés ».

Les propos de Christophe Castaner ont été prononcés ce vendredi. Ils ont été corroborés le jour même par Julien Denormandie, secrétaire général en charge de la cohésion et des territoires lors de son passage sur RTL. « Quand les associations vont à la rencontre des personnes, il y en a beaucoup qui refusent de venir avec eux, il y en a qui préfèrent ne pas avoir un hébergement et rester dans la rue », expliquait Julien Denormandie.

Les déclarations des membres du gouvernement sur l’hébergement des sans-abri sont d’autant plus graves que six SDF sont déjà morts de froid dans les rues de la France et 200 000 personnes sont toujours sans logement alors qu’Emmanuel Macron avait promis de mettre fin à cette situation avant même la fin de l’année 2017.

« Ça suffit maintenant »

Ce 31 décembre, Castaner s’est attiré les foudres des associations de défense des SDF. La Fondation Abbé Pierre s’indigne. « Ça suffit maintenant. Ce n’est parce que certains SDF refusent qu’on les jette dans les hangars inqualifiables d’absence d’hygiène et de violence permanente qu’il faut expliquer par ces cas marginaux l’absence de prise en compte d’une urgence considérable. Un peu de dignité, svp », a écrit la fondation sur son compte twitter ce dimanche.

Il convient de préciser que le twitte de la fondation Abbé Pierre est une réaction à celui de Christophe Castaner dans lequel le secrétaire chargé des Relations avec le parlement défendait ses propos. « Il n’y a hélas rien de nouveau dans mes propos et je sais trop le travail essentiel du secours catholique pour opposer l’expérience du représentant de la fondation Abbé Pierre », écrit Castaner ce 30 décembre.

« Le Secours Catholique dénonce une ‘indécence’ »

Rappelons que Secours Catholique avait immédiatement réagi aux propos de Christophe Castaner ce vendredi 29 décembre, reprochant au secrétaire d’Etat son « indécence ». En effet, dans un twitte de Bernard Thibaud, secrétaire général de Secours Catholique, on pouvait lire : « des heures de maraude et une heure au 115 suffiront M. Castaner pour prendre la mesure de l’indécence de votre affirmation (…) ».

Ces condamnations interviennent au moment où la gestion de la situation des sans-abri par Emmanuel Macron est fortement décriée en France. Le président est accusé de n’avoir pas tenu sa promesse sur la question du logement des SDF qui a été pourtant une des promesses phares de sa campagne présidentielle.