Alain Juppé refuse de s’allier à Macron : « je n’en ai pas l’intention, je veux être libre »

0
702

Alain Juppé a annoncé ce lundi 15 janvier 2018 qu’il ne payera sa cotisation LR (Les Républicains) de l’année en cours. Une annonce largement commentée dans les médias et sur les réseaux sociaux qui intervient au moment où le parti LR traverse une véritable crise interne

« Je comprends la décision de Dbussereau qui m’avait informé. Pour ma part, je n’ai pas l’intention de payer ma cotisation LR en 2018. Je prends du recul et je vais observer notamment dans la perspective des élections européennes de 2019 ». C’est en ces termes que le maire de Bordeaux a annoncé via twitter qu’il ne payera pas sa cotisation LR de cette année.

Le twitte publié ce lundi 15 janvier a suscité une vague de réactions dans la presse française. Pour Le Monde et Libération,  le responsable politique de droite « se met en retrait du parti Les Républicains ». Pour le Huffington Post, c’est une perte de 5 000 euros par an pour la formation politique présidée par Laurent Wauquiez.

L’annonce d’Alain Juppé a en tout cas suscité un tollé sur les réseaux sociaux. Pour Team Macron, les propos de Laurent Wauquiez sur l’Europe et l’immigration sont à l’origine de la décision prise par Juppé. « Suite aux prises de position de Laurent Wauquiez sur l’Europe et l’immigration (proches de celle du FN), Alain Juppé se met ‘en recul’ des Républicains. Un nouveau retrait pour LR et pas des moindres », a-twitté Team Macron ce lundi.

« La décision d’Alain Juppé l’honore comme toujours »

Pour Dominique Martin, député ENL (Europe des Nations et Libertés) du Parlement Européen, Alain Juppé est un opportuniste. « Alain Juppé prouve ce que nous disons de lui depuis des années : il est opportuniste accompli, capable de défendre un programme de droite musclée dans les années 90 et de s’allier avec Emmanuel Macron aujourd’hui », déplore-t-il.

Du côté de LREM, on salue le courage du maire de Bordeaux. C’est notamment le cas d’Aurore Bergé. « La rassemblement est antinomique avec ce qu’est et ce que prône le nouveau président des Républicains. La décision d’Alain Juppé l’honore comme toujours », s’est réjouie Aurore Bergé, députée LREM du 10ème arrondissement.

« Je veux être libre »

Rappelons qu’Alain Juppé a confirmé ce lundi dans une interview accordée au JDD qu’il a quitté la présidence du parti LR de Gironde. A la question de savoir s’il pourrait intégrer En Marche, sa réponse est celle-ci : « je n’en ai pas l’intention. Je veux être libre. J’ai envie de liberté et d’analyse (…). Je ne cherche pas à créer un parti politique ou une chapelle ».

Il convient de souligner que l’annonce de Juppé intervient dans un contexte tendu au parti LR où certains notamment Valérie Pécresse reprochent au nouveau président Laurent Wauquiez de s’être trop rapproché du Front National. L’arrivée de Wauquiez risque-t-elle de scinder le parti en deux ? Le temps nous le dira.