Etats-Unis : Trump suspend 65 millions de dollars destinés aux réfugiés palestiniens

0
288
U.S. President Donald Trump and Israeli Prime Minister Benjamin Netanyahu shake hands after Trump's address at the Israel Museum in Jerusalem May 23, 2017. REUTERS/Ronen Zvulun

Le gouvernement américain vient d’annoncer la suspension de 65 millions de dollar sur un budget de 125 millions de dollar destinés à prendre en charge les réfugiés palestiniens. Une décision qui intervient un moins après la décision de Trump de reconnaître Jérusalem en tant que capitale de l’Etat d’Israël

La politique de Donald Trump au Moyen-Orient ne cesse de surprendre. En effet, un mois après l’annonce du président américain de reconnaître Jérusalem en tant que capitale d’Israël et sa volonté de transférer l’ambassade des Etats-Unis, le 45ème président américain qui se dit pourtant ouvert à une solution au conflit israélo-palestinien vient d’assener un autre coup de massue à la Palestine.

Donald Trump vient en effet de suspendre le financement de 65 millions de dollar destinés à l’agence de l’ONU en charge des réfugiés palestiniens. L’information a été relayée par plusieurs médias américains ce mercredi. Elle a été confirmée par la Maison Blanche. D’après The Hill, les 65 millions ont été défalqués d’un montant global de 125 millions de dollar.

La Maison Blanche s’est expliquée sur cette décision. « L’argent (le financement) est pour le moment gelé. Il n’est pas suspendu. Nous le gardons pour des projets à venir », a fait savoir Heather Nauert, porte-parole du Département d’Etat américain. Nauert a également ajouté que son département en a informé l’agence de l’ONU en charge des réfugiés palestiniens.

« Les Etats-Unis se vantent de son aide apportée à l’agence de l’ONU »

Les autorités américaines se réjouissent d’avoir largement contribué au budget de l’agence. « Les Etats-Unis ont été le plus grand donateur de l’agence de l’ONU pour les réfugiés pendant des années. Dans les années précédentes, nous avons contribué à hauteur de 30%. Sans les fonds que nous fournissons aujourd’hui, l’agence n’aurait pas d’argent pour mener ses opérations et ferait faillite », confie une autorité américaine interrogée par AFP.

Rappelons que l’agence de l’ONU pour les réfugiés palestiniens est née en 1948. Sa mission est d’apporter de l’aide aux réfugiés palestiniens déplacés en raison du conflit israélo-palestinien. D’après The Hill, l’agence prend en charge quelque 5 millions de réfugiés palestiniens en ce moment.