Crypto-monnaie et arnaque : 100 millions de dollar ont disparu en 24 heures

0
857

100 millions de dollar ont mystérieusement disparu sur le marché de la crypto-monnaie. Une situation qui arrive au moment où la devise virtuelle met les gouvernements dans l’embarras

Les crypto-monnaies font trembler le monde de la finance. Moins d’une semaine après l’arnaque spectaculaire qui a coûté plus de 500 millions de dollars à CoinCheck, plateforme japonaise d’échanges électroniques, une autre affaire risque de décourager les quelques braves gens qui espèrent faire fortune dans les devises virtuelles.

En effet, le média américain CNBC vient de révéler que 100 millions de dollar ont disparu sur le marché des crypto-monnaiess en 24 heures. Les faits se sont déroulés ce vendredi, tel que nous l’explique le média américain. Cette perte colossale d’argent intervient au moment où l’avenir de la crypto-monnaie est de plus en plus incertain.

« Le gouvernement ne reconnaît pas la crypto-monnaie »

Dans certains pays, les autorités envisagent sérieusement de mettre fin à l’usage des devises virtuelles. C’est notamment le cas de l’Inde qui a annoncé cette semaine sa volonté de faire disparaitre la crypto-monnaie dans tout le pays. Dans une rencontre avec les députés indiens, le ministre de la finance Arun Jaitley n’a pas mâché ses mots.

« Le gouvernement ne reconnaît pas la crypto-monnaie et prendra toutes les mesures pour éliminer son utilisation dans le financement des activités illégales ou son utilisation pour rémunérer (des employés) », a-t-il martelé. D’autres pays sont plus réticents quant à l’idée de bannir la crypto-monnaie. C’est le cas de la Corée du Sud.

« 600 millions de dollar dans des activités illégales liées à la crypto-monnaie »

D’après Reuters, le gouvernement sud-coréen a fait savoir qu’il n’a pas, en tout cas pour le moment, l’intention de mettre fin à l’usage des devises virtuelles. Ce, même après avoir découvert 600 millions de dollar dans des transactions frauduleuses liées à la crypto-monnaie. « Il n’y a aucune intention de bannir ou de supprimer la crypto-monnaie », a souligné Kim Dong-yeon, ministre sud-coréen de la finance.

Rappelons que les nombreuses activités frauduleuses liées à la crypto-monnaie ont poussé de nombreuses compagnies à prendre une certaine distance. Cette semaine, Facebook a annoncé qu’elle compte mettre fin à toute publicité liée à la devise virtuelle sur sa plateforme. Facebook estime que de plusieurs arnaques sont commises par des personnes malveillantes.