George Weah, président du Liberia : « j’ai hérité d’un pays qui est très en faillite »

0
1124

Le président du Liberia et ex ballon d’Or africain, George Weah, est arrivé à Paris ce  mardi 20 février 2018 pour une visite officielle de trois jours. Le successeur d’Ellen Johnson Sirleaf abordera la question de l’éducation et de l’économie, une des questions prioritaires de son premier mandat

Un ballon d’Or  à l’Elysée. Le nouveau président du Liberia, George Weah, entame une visite officielle de trois jours à Paris. L’ex ballon d’Or africain, devenu président ce 22 janvier 2017, sera reçu par le président Emmanuel Macron. En marge de sa visite, le nouveau président a évoqué la situation de son pays.

Sur le plan économique, Weah confirme que rien ne va pour le Liberia. « J’ai hérité d’un pays qui est très en faillite, fragilisé par une malversation politique. Nous devons nous rassurer que les choses qui se sont produits ne se produiront pas », a déclaré l’ex ballon d’Or face à la presse.

« Je crois en l’éducation »

Le nouveau président du Liberia dit avoir ordonné un audit pour restituer les biens du gouvernement au gouvernement. « J’ai ordonné un audit pour m’assurer que ce qui appartient au gouvernement retournera au gouvernement », a-t-il ajouté. George Weah a aussi évoqué le volet éducatif.

« Je crois en l’éducation. Oui, je n’ai pas eu l’opportunité quand j’étais jeune (d’aller à l’école, ndlr), mais après ma carrière (de footballeur, ndlr), je suis retourné à l’école. Aujourd’hui, je peux me vanter d’avoir obtenu un Master », s’est-il réjouit face à son audience.