« Si l’Iran obtient la bombe nucléaire, nous l’obtiendrons aussi », prévient l’Arabie Saoudite

0
190

Le prince héritier, Mohamed Ben Salman, a fait savoir ce jeudi dans une interview exclusive accordée à la chaîne américaine CBS News et qui sera diffusée dans son intégralité ce dimanche 18 mars 2018 dans l’émission « 60 minutes » que si l’Iran obtient la bombe nucléaire, l’Arabie Saoudite l’obtiendra aussi

Va-t-on vers la nucléarisation du Moyen-Orient ? En tout cas, tout porte à le croire. En effet, dans une interview accordée à CBS News et reprise par plusieurs médias ce jeudi, le prince héritier Mohamed Ben Salman a vidé son sac. Dans l’interview, le jeune prince a sévèrement taclé le voisin chiite, la République Islamique d’Iran.

A la question de savoir si l’Arabie Saoudite a besoin d’avoir la bombe nucléaire pour contrecarrer l’Iran, il répond : « l’Arabie Saoudite ne veut pas acquérir la bombe nucléaire, mais il est évident que si l’Iran développait la bombe nucléaire, nous l’aurons aussi ». Sur CBS News, Mohamed Ben Salman a comparé le Guide Suprême iranien à Adolf Hitler.

Sur cette comparaison, il s’est expliqué. « Parce qu’il veut l’expansion (de l’Iran, ndlr). Il veut créer son propre projet au Moyen-Orient tout comme Hitler qui voulait l’expansion (de l’Allemagne, ndlr) à l’époque. Beaucoup de pays dans le monde et en Europe ne se rendaient pas compte à quel point Hitler était dangereux jusqu’à ce que se passât ce qui s’est passé. Je ne veux pas que les mêmes événements se reproduisent au Moyen-Orient », prévient-il.

« L’Iran n’est pas un rival pour l’Arabie Saoudite »

Sur CBS News, le prince héritier a tenu à préciser que l’Iran n’est, en aucun cas, comparable à l’Arabie Saoudite. « L’Iran n’est pas un rival pour l’Arabie Saoudite. Son armée ne fait pas partie des 5 premières armées du monde musulman. L’économie saoudienne est plus importante que l’économie iranienne. L’Iran est loin d’être l’égal de l’Arabie Saoudite », dit-il.

Rappelons que les rivalités entre l’Iran et l’Arabie Saoudite ont pris de l’ampleur ces dernières années. Les deux grandes puissances du Moyen-Orient sont en guerre sur plusieurs sujets, notamment sur la Syrie et sur le Liban où des forces proches de l’Iran et de l’Arabie Saoudite s’affrontent idéologiquement, mais également militairement.