Islam de France : l’Imam Hassen Chalghoumi dénonce « ceux qui manipulent une jeunesse naïve »

0
2336

Hassen Chalghoumi, président de la conférence des Imams de France et Imam de Drancy, a été l’invité de France Info ce 28 mars. L’Imam s’est prononcé sur plusieurs sujets, dont la cérémonie en hommage au gendarme Arnaud Beltrame tué lors de la prise d’otage de Trèbes qui s’est déroulé dans un supermarché ce vendredi 23 mars.

Parlant de la cérémonie, Hassen Chalghoumi dira : « pour moi, c’est une journée triste. Je rends hommage à toutes les forces de l’ordre et à leurs familles aussi qui sont derrière. Ce soldat, cet homme, ce gendarme, il a donné sa vie pour sauver d’autres vies. C’est le plus beau symbole pour nous les Français (…) »

« Il faut être ferme »

A la question de savoir comment empêcher les jeunes français de se radicaliser, Hassen Chalghoumi répond : « vous savez, malheureusement le contexte est très, très compliqué. On a laissé pendant une vingtaine d’années la radicalisation se développer dans certains quartiers. Il y a des lieux de prière aussi. Il y a aussi des prêcheurs de haine. »

A la question de savoir si ces prêcheurs doivent être expulsés, Chalghoumi prône la fermeté. « Il faut être ferme. Ce n’est l’objectif de fermer des lieux de prière. L’objectif est d’enlever, d’extrader ces personnes qui nuisent à la jeunesse, qui manipulent une jeunesse naïve, une jeunesse malheureusement en difficulté familiale ou économique ou sociale. »

« Je pense qu’il faut s’unir »

Sur France Info, l’Imam de Drancy apporte un soutien total à l’ex premier ministre, Manuel Valls. « Je soutiens totalement Manuel Valls quand il a dit qu’il faut expulser le salafisme, qu’il faut interdire le salafisme. Il faut interdire l’Islam politique parce que c’est une guerre contre une idéologie », souligne-t-il.

Pour combattre l’idéologie islamiste radicale, Hassen Chalghoumi appelle à l’union. « Je pense qu’il faut s’unir. J’appelle à l’union parce qu’il faut qu’elle devienne une cause nationale partout. (…) ». L’Imam de Drancy appelle aussi les parents et les municipalités à la vigilance.

Pour regarder l’émission dans son intégralité, cliquez ici : France Info