Ressources naturelles en Afrique : voici les nouvelles révélations sur le pétrole du Sénégal

0
1118

Une étude menée par FAR Australia révèle les potentiels dont regorge le Sénégal en matière de pétrole. Lecourrier-du-soir.com, basé à Paris, vous fait quelques révélations

Le Sénégal pourrait-il devenir un géant pétrolier ? Pour le moment, difficile de répondre à cette question. Mais, d’après l’étude menée par les spécialistes, le pays regorge d’une importante manne d’or noir. C’est en tout cas ce qui ressort d’une étude faite par FAR Australia, entreprise d’exploration de pétrole sur le sous-sol africain basée en Australie.

En effet, l’entreprise australienne a achevé ces derniers jours une étude géotechnique dans une partie du pays qu’elle désigne par le sigle RSSD (Rufisque, Sangomarand Sangomar Deep). D’après l’entreprise australienne, le RSSD couvre une zone d’environ 7 500 km2 où se trouve le puits d’exploration SNE découvert en 2014 par FAR Australia.

« Plus de 1,5 milliard de pétrole »

D’après Oil Review Africa, l’entreprise australienne et ses partenaires ont achevé les études concernant l’exploration du puits SNE entre 2016 et 2017. Oil Review Africa parle de Final Investment Decision (Décision d’Investissement Finale) qui devra être prise en 2019 une fois que le gouvernement du Sénégal l’aura approuvée.

Plus d’informations ont été fournies par UPI qui nous a appris que FAR Australia et ses partenaires ont découvert 198 millions de barils de pétrole de plus. Alors que jusqu’ici, les scientifiques planchaient sur 641 millions de barils. D’après UPI qui cite FAR Australia, le Sénégal pourrait détenir plus de 1,5 milliard de barils de pétrole au large de ses côtes.

Lecourrier-du-soir est en contact avec FAR Australia pour plus d’informations sur la question du pétrole au Sénégal.

Pour lire le communiqué de FAR Australia, cliquez ici : FAR Australie