Religion : la Chine interdit la vente de la Bible sur internet

0
347

Le gouvernement chinois a interdit la vente de la Bible sur internet. Une décision qui contraste avec les nouvelles régulations de l’Etat chinois qui dit garantir la liberté de culte dans le pays

La Bible ne serait-elle pas la bienvenue en Chine? Difficile de répondre à cette question. En tout cas, une chose est sûre : la Chine a interdit la vente du livre saint sur internet. Cette décision intervient au moment où le pays veut à tout prix contrôler les groupes religieux qui pullulent dans ce pays.

D’après The New York Times, des sites de vente en ligne ont été pris pour cible. Parmi eux, Amazon, JD.com ou encore Taobao. L’interdiction n’a pas été totale, car d’après le média américain, des vendeurs en détails ont pu mettre en ligne des analyses sur la Bible ou des livres en lien avec le christianisme.

Dans la  presse américaine, on affirme que cette décision a pour but principal de limiter l’influence du christianisme en Chine. La décision du gouvernement chinois est d’autant plus préoccupante que seule la commercialisation de la bible est interdite. Aucune interdiction pour les livres en lien avec l’Islam, ou avec les autres religions.

« L’Etat traite toutes les religions de manière juste et équitable »

Cette décision intervient au moment où le gouvernement chinois met en place de nouvelles régulations religieuses dans le pays. En effet, ce 4 avril, sur le site officiel du gouvernement chinois, l’on pouvait lire les nouvelles régulations mises en place et dans lesquelles le gouvernement affirme qu’il respecte le droit de chaque citoyen à pratiquer sa religion.

« L’Etat traite toutes les religions de manière juste et équitable et n’exerce aucun pouvoir administratif pour encourager la pratique d’une religion ou pour en bannir une. Aucune religion n’a un traitement préférentiel sur l’autre ni ne bénéficie de privilèges juridiques particuliers », peut-on lire dans les régulations de l’Etat chinois.