Syrie : « nous avons l’obligation morale d’arrêter ce massacre », dit le Grand Rabbin d’Israël

0
777

En Israël, le Grand Rabbin Yitzhak Yosef a demandé la fin de la guerre civile qu’il a ouvertement qualifiée de « génocide »

Le Grand Rabbin d’Israël veut la fin du conflit en Syrie. En effet, ce dimanche le Grand Rabbin d’Israël,  Rabbin Yitzhak Yosef, s’est prononcé sur la situation en Syrie, notamment sur les récentes attaques chimiques qui ont fait plus de 70 morts et qui ont provoqué une réaction internationale.

Réagissant à cette situation, le Rabbin Yitzhak Yosef, déclare : « j’ai dit dans le passé et je vais le répéter, en Syrie, il y a un génocide brutal perpétré à la fois contre les femmes et les enfants avec l’usage d’armes de destruction massive. Il y a une obligation morale à ne pas rester silencieux et à arrêter ce massacre ».

Et d’ajouter : « en tant que Juifs, ayant subi l’extermination nationale et dont la Torah est une lumière sur les nations, notre devoir moral est d’essayer d’empêcher ce massacre. Ce devoir n’est pas moins important que celui de détruire le réacteur nucléaire de la Syrie ». Cette réaction intervient au moment où des rumeurs d’attaques chimiques dans la région de Douma en Syrie font la une des médias du monde entier.

« Qui est l’auteur de cette attaque chimique »

En effet, des médecins et des activistes sur place ont révélé, ces dernières heures, des détails d’une attaque chimique. Les témoignages font froid dans le dos. « Soixante-dix personnes sont mortes par suffocation et d’autres continuent de suffoquer », a témoigné Raed Al-Saleh, directeur des Casques Blancs.

Pour le moment, on ignore l’auteur de cette attaque chimique. Mais, dans la presse syrienne, on tente de rassurer. D’après l’agence de presse syrienne Sana, l’armée syrienne a élargi son contrôle sur la localité de Douma dans le cadre d’une opération militaire pour libérer la partie Est de Ghouta des islamistes.