Exclusif : Mahmoud Abbas, président palestinien, perdra bientôt sa nationalité jordanienne

0
569

La Jordanie est sur le point de retirer à Mahmoud Abbas, chef de l’Autorité Palestinienne, la nationalité jordanienne qu’il avait obtenue en 2011

La Jordanie retirera à Mahmoud Abbas sa nationalité jordanienne. C’est l’information qui a été révélée ce mercredi par des médias du Moyen-Orient dont Jerusalem Post et AlBawaba. D’après Jerusalem Post qui cite le média Raialyoum, la Jordanie est en train d’étudier la déchéance de nationalité du président palestinien.

Le même média nous apprend également que Mahmoud Abbas n’est pas la seule personnalité politique palestinienne à perdre sa nationalité jordanienne. Trente autres personnalités sont visées par cette déchéance de nationalité dont Saeb Erakat et Ahmed Qurei, deux négociateurs proches de Mahmoud Abbas.

Pour leur moment, difficile d’expliquer la décision des autorités jordaniennes de retirer la nationalité à Mahmoud Abbas et à des membres de son gouvernement. Dans la presse, on précise que la nationalité jordanienne n’avait pas été offerte à ces autorités, mais qu’elles l’ont obtenue sur demande.

« 2 700 palestiniens ont perdu leur nationalité jordanienne entre 2004 et 2008 »

Pour rappel, Mahmoud Abbas et ses enfants avaient obtenu la nationalité jordanienne en 2011. La même année, plusieurs palestiniens, vivant en Jordanie, avaient perdu leur nationalité. Une décision très controversée qui avait provoqué un tollé dans la classe politique jordanienne.

La même année, un rapport de Human Rights Watch dénonçait une déchéance de nationalité dont étaient victimes 2 700 palestiniens vivant dans ce pays entre 2004 et 2008. Rappelons que la Jordanie avait pris le contrôle de la Cisjordanie entre 1949 et 1950 avant d’octroyer la nationalité jordanienne à tous les résidents cisjordaniens. En 1988, feu Roi Hussein coupe tout lien juridique et administratif avec la Cisjordanie et retire la nationalité à tous les palestiniens vivant dans cette partie.