L’Etat malaisien lance une campagne citoyenne pour rembourser sa dette de 251 milliards de dollars

0
344
Malaysia's tourism minister Datuk Seri Azalina Othman Said (R) speaks next to Vietnam's deputy minister for Culture, Tourism and Sports Tran Chien Thang during a press conference held by the Association of Southeast Asian Nations (ASEAN) tourism ministers on the sideline of their regional meeting in Hanoi on January 9, 2009. Southeast Asia will seek to attract more Asian tourists to offset the effects of the global economic downturn on western markets, the region's tourism ministers said in Hanoi. AFP PHOTO/HOANG DINH Nam

Pour rembourser sa dette nationale de 251 milliards de dollars, le gouvernement malaisien vient de soutenir une campagne de financement participatif qui a déjà permis de collecter quelque 3 643 dollars

Quand l’Etat recourt au financement participatif pour rembourser sa dette. Le gouvernement malaisien a effet lancé une campagne de financement participatif pour rembourser sa dette nationale estimée à 251 milliards de dollars, soit 80% du Produit Nationale Brut (PNB). D’après Al-Jazeera, le gouvernement malaisien a déjà fourni un numéro  de compte bancaire où les citoyens du peuvent verser de l’argent.

Dans la presse, on affirme que l’initiative est née de la volonté d’un citoyen qui, il y a une semaine, avait lancé ce financement participatif pour sauver le pays. L’initiative au départ portait le nom de « Please Save Malaysia », avant d’être récupéré par l’Etat. Elle a été saluée par les dirigeants du pays, notamment le ministre des Finances.

« Je suis un Malaisien de 27 ans, amoureux et très fier de mon pays »

« Les Malaisiens ont vraiment haussé le niveau de leur patriotisme, voulant diviser par deux leurs aides sociales et mettre de côté un peu d’argent pour aider à la reconstruction de cette nation que nous aimons tant », s’est réjoui le ministère malaisien des Finances dans un communiqué.

Dans son initiative, le citoyen qui a lancé cette campagne, du nom de Shazarina, s’explique sur sa volonté de sauver le pays. « Je suis un Malaisien de 27 ans, amoureux et très fier de mon pays. Je suis diplômé de Droit de l’Université de Londres (…). Je crois être un activiste au service de l’humanité. (…) J’ai lancé cette campagne de financement participatif pour rassembler les Malaisiens mais aussi le reste du monde à participer à réduire la dette du pays », a-t-il expliqué.

Pour participer à cette campagne de financement participatif, cliquez ici: Malaisie