Maison Blanche : Cristiano Ronaldo devient le sujet du débat entre Trump et le président portugais

0
390

Cristiano Ronaldo, célèbre footballeur portugais, a été au cœur des discussions entre Donald Trump et Marcelo Rebelo de Souza, président du Portugal, arrivé aux Etats-Unis ce mercredi 28 juin 2018 pour une visite officielle

Quand Cristiano Ronaldo devient le sujet du débat à la Maison Blanche. En effet, tout s’est déroulé à Washington où Donald Trump, président des Etats-Unis, a reçu son homologue portugais, Marcelo Rebelo de Sousa. Le président portugais a été reçu en grande pompe par le président américain ce mercredi 28 juin 2018.

Un fait marquant a attiré l’attention de la presse internationale. En effet, soulignant les personnalités qui font la fierté du Portugal, le président portugais s’adresse au 45ème président américain en ces termes : « n’oubliez pas que le Portugal a le meilleur joueur au monde. Il s’appelle Cristiano Ronaldo. C’est sûr que votre fils le connaît ».

« Il est le meilleur joueur au monde »

Une remarque approuvée par Trump qui, acquiesçant de la tête, rétorque : « il (mon fils) connaît tout sur lui (Cristiano) », lance Trump. Et le président américain d’enchaîner : « dites-moi, est-il un très bon joueur ? Est-ce qu’il est impressionnant ? ». Le président portugais n’hésite pas à lui fournir une réponse.

« Je suis très impressionné (par Cristiano), il est le meilleur joueur au monde », répond Marcelo Rebelo de Sousa. Et là, Trump, en bon Américain, met le président portugais dans une situation assez embarrassante. Le tout, dans la bonne humeur, évidemment. « Cristiano ne serait-il un jour pas candidat à la présidentielle contre vous ? », lui demande Trump.

« Cristiano ne gagnerait pas, vous le savez bien »

« Il ne gagnerait pas, vous le savez bien », ajoute le président américain d’un ton plaisant. Une question qui n’a pas manqué de susciter le rire de Sousa. « Vous savez, je dois vous dire quelque chose : le Portugal, ce n’est pas les Etats-Unis », dit-il en rigolant. Et Trump est tout à fait d’accord avec son homologue portugais. « C’est vrai, c’est vrai », acquiesce le président américain.

Cette scène qui s’est déroulée à la Maison Blanche où Cristiano Ronaldo a été au cœur du sujet a retenu l’attention particulière de la presse internationale, notamment portugaise. Une preuve de plus que le Ballon d’Or portugais qui vient de remporter la Coupe d’Europe de football a carrément volé la vedette à ses rivaux.