Affaire Benalla et record d’impopularité: désormais, 62% des Français désapprouvent Macron

0
638
Emmanuel Macron, Président de la France

Emmanuel Macron paie les frais de l’Affaire Benalla. Sa cote de popularité a très fortement chuté. Son action est en baisse de cinq points par rapport à juillet

Emmanuel Macron affaibli. Deux semaines après l’Affaire Benalla qui a secoué la classe politique française, la cote de popularité d’Emmanuel Macron en prend un grand coup. En une semaine, la popularité du président français a connu une chute spectaculaire. Désormais, les opinions défavorables à sa politique ont atteint les 62% alors qu’ils n’étaient que 30% en juin 2017.

En effet, d’après un sondage YouGov pour le Huffington Post et CNews publié ce jeudi 02 août, l’action du président français n’est plus soutenue que par 27% des Français au mois d’août, alors qu’ils étaient 32% en juillet dernier. Dans le sondage, les personnes interrogées ont répondu à l’Affaire Benalla. Les soutiens du président ont été très minimes.

A la question de savoir si l’Affaire Benalla a changé la perception du président de la République, 3% estiment qu’elle l’a changée en bien, contre 38% qui estiment le contraire. Dans le sondage, les Français ont aussi exprimé leur souhait de voir Macron devant la commission d’enquête.

Ainsi, pour 41% des Français, il est tout à fait nécessaire que le président français soit auditionné contre seulement 15% qui estiment que ce n’est pas vraiment nécessaire. 11% se sont abstenus. Dans le sondage, 74% des personnes interrogées estiment que le licenciement de Benalla a été trop tardif.

Et ce n’est pas tout. Pour 37% des Français interrogés, l’Affaire Benalla est une « Affaire d’Etat ». 28% estiment que c’est un « fait divers » et 24% considèrent qu’il s’agit en effet d’une « crise politique ». Les Français ont aussi exprimé leur opinion concernant le traitement médiatique de l’Affaire.

43%  des sondés estiment que le traitement médiatique a été trop important contre 15% qui estiment que c’était insuffisant. 33% ont jugé que le traitement médiatique qui a été fait autour de cette affaire est équilibré par rapport aux faits. 10% des sondés ont préféré s’abstenir sur cette question.

Pour lire le sondage dans sa version originale, cliquez ici : Sondage YouGov