Donald Trump en guerre contre la presse : « les médias Fake News sont l’ennemi du peuple »

0
280

Donald Trump a réagi ce jeudi 2 août après la réponse de sa fille sur les médias. Ivanka Trump estime que les médias ne sont pas l’ennemi du peuple et contredit son père qui a été contraint de s’expliquer

Donald Trump ne se fatigue pas de s’attaquer aux médias Fake News. Le président américain, en guerre contre une bonne partie de la presse américaine, qui l’accuse d’avoir noué des contacts avec la Russie avant les élections américaines de 2017, s’en est sévèrement pris aux médias ce jeudi 2 août.

Ce jeudi, il a en effet réagi à une interview que sa fille Ivanka a accordée à la presse lors d’un événement qui s’est déroulé à Washington. Contrairement à ce qu’a toujours affirmé son père, Donald Trump, Ivanka a clairement fait savoir que les médias ne sont pas l’ennemi du peuple.

« Non, je ne le pense pas », a-t-elle répondu à la question des journalistes sur ce sujet. La réponse d’Ivanka Trump n’est pas passée inaperçu. Immédiatement après l’événement, Donald Trump, lui-même, a réagi. Et comme d’habitude, il n’a pas été tendre envers les médias.

« Ce sont les Fake News qui sont l’ennemi du peuple »

« On a posé à ma fille la question de savoir si les médias sont oui ou non l’ennemi du peuple. Elle a correctement répondu que c’est non », écrit Trump. Et de préciser dans le même twitte. « Ce sont les Fake News (Fausses Informations, ndlr), qui représentent une bonne partie des médias, qui sont l’ennemi du peuple ».

Il convient de rappeler que les relations entre Trump et les médias sont particulièrement violentes. Très attaqué par la presse sur ses relations avec la Russie, le 45ème président américain s’est toujours défendu en dénonçant les manœuvres journalistiques ayant pour but de délégitimer sa victoire lors des dernières élections présidentielles américaines.