Bruno Le Maire sur RTL : « Emmanuel Macron tient sa parole et assume un choix politique »

0
112

Bruno Le Maire, ministre de l’Economie et des Finances, a été l’invité d’Elizabeth Martichoux ce lundi 21 août. Sur le plateau de RTL, plusieurs sujets ont été abordés, notamment la question des retraites. Sur RTL, le ministre de l’Economie et des Finances a voulu rassurer les Français

« Nous aimons les retraités, nous aimons tous les Français, je vous rassure. Simplement, nous faisons des choix politiques et nous faisons le choix de rétablir l’équilibre des comptes publics. Nous faisons le choix de valoriser le travail et nous faisons le choix d’améliorer l’offre des entreprises. Voilà la stratégie économique qui est la nôtre depuis un an. Cette stratégie économique, je suis convaincu que c’est la bonne (…) », dit Bruno Le Maire.

« Nous faisons très attention à privilégier les plus fragiles »

A la remarque de la journaliste que le gouvernement demande aux retraités un effort de plus, Bruno Le Maire rétorque : « aucune prestation sociale ne sera réduite. Pour les retraités qui sont les plus en difficulté minimum vieillesse, ils ne seront pas perdants. Leur pension de retraite continuera à être revalorisée. (…) Nous faisons très attention à préserver les plus fragiles ».

Et d’ajouter : « je rappelle que dans les choix qui ont été annoncés hier par le premier ministre, nous revalorisons l’allocation adulte handicapée, ceux qui sont plus en difficulté, de 50 euros par mois. Nous allons revaloriser la prime d’activité. Nous allons revaloriser le complément de garde pour les familles monoparentales. Donc, nous faisons attention aux populations les plus fragiles. (…) ».

« Ce choix, c’est le travail »

Sur RTL, parlant des retraités, Bruno Le Maire précise : « nous ne leur prenons pas d’argent ». Et d’ajouter : « nous faisons un choix politique et dans le fond je crois que c’est ce qui dérange les oppositions. C’est qu’Emmanuel Macron tient sa parole politique et assume, avec le premier ministre, avec le gouvernement, un choix politique. Ce choix, c’est le travail ».

Le ministre se réjouit de la baisse du chômage passé de 9,6 à 9,1%. Sur RTL, Le Maire est clair et précis : il n’y aura aucune augmentation d’impôt, ni de création de nouvel impôt. « Nous baissons la taxe d’habitation, nous baissons les cotisations sociales et je rappelle que nous baissons l’impôt sur les sociétés des entreprises de 33,3 à 25% », déclare-t-il.

Pour écouter l’interview dans son intégralité, cliquez ici : RTL