La Chine offrira 60 milliards de dollar à l’Afrique pour barrer la route aux Occidentaux

0
80

La Chine annonce une aide estimée à 60 milliards de dollar destinés à l’Afrique

La Chine renforce sa présence en Afrique. Au moment où les pays occidentaux se ruent en masse vers le continent africain qui regorge d’importantes ressources naturelles, la Chine ne veut surtout pas rater le rendez-vous du siècle. Pour ce faire, Pékin multiplie les gestes envers le continent et assoit de plus en plus son hégémonie.

En effet, ce lundi 3 septembre, en marge du Forum Chine-Afrique Coopération qui s’est déroulé à Pékin, le président chinois Xi Jinping a annoncé que son pays débloquera 60 milliards de dollars pour venir en aide à l’Afrique. Le président chinois a également promis d’investir sur le continent.

Lors de cet événement auquel ont pris part d’importantes personnalités politiques africaines, dont Paul Kagamé, actuel président du  Rwanda, le président chinois a annoncé une série d’importants projets qui profiteront aussi bien à la Chine qu’à ses partenaires africains.

« 147 millions de dollar pour lutter contre les catastrophes naturelles »

Ainsi, sur le plan industriel, le président chinois a fait savoir à ses hôtes qu’une exposition consacrée à l’économie et au commerce entre la Chine et l’Afrique sera organisée en Chine très prochainement. Le président chinois a aussi ajouté que son pays mettra en place 50 programmes d’aide en matière agricole, fournira de l’aide humanitaire d’un montant estimé à 1 milliard de Yuan (soit 147 millions de dollar) aux pays africains touchés par les catastrophes naturelles. Il promet également d’envoyer vers l’Afrique 500 experts agricoles chinois.

En ce qui concerne les infrastructures, Xi Jinping a annoncé que la Chine augmentera ses importations de produits africains. Cerise sur le gâteau : le président chinois a fait savoir que les pays les moins développés du continent pourront prendre part au Forum International sur l’Importation  qui se déroulera en Chine et seront exonérés de toute taxe.

« La Chine offrira 50 000 bourses aux africains »

Le président chinois a également annoncé que son pays accordera une importance capitale aux chercheurs du continent africain. Ainsi, 10 ateliers seront organisés en Afrique pour former des jeunes africains. La Chine se chargera également de la formation de 1 000 chercheurs africains hautement qualifiés dans leur domaine et offrira 50 000 bourses à 50 000 africains. En outre, 2 000 africains seront invités à se rendre au pays de l’Empire du Milieu dans le cadre de programme d’échanges.

Le volet sanitaire n’a pas été oublié. Dans le domaine de la santé, 50 programmes d’aide médicale seront mis en place. Des projets phares verront le jour tel que la création du centre de santé spécialisé dans le contrôle et la prévention des maladies ainsi que la création d’hôpitaux pour marquer l’amitié sino-africaine.

« Création d’un Institut sur les études africaines »

Sur le plan de l’environnement, la Chine compte marquer le coup. Le président chinois a en effet annoncé que son pays lancera 50 projets liés aux espaces verts, à l’écologie et à l’environnement. Un accent particulier sera mis sur le changement climatique, sur le contrôle et la prévention de la désertification ainsi que sur la protection de la faune.

La Chine ne compte pas s’arrêter là. Pour gagner la confiance des Africains, Pékin est conscient qu’il doit mettre l’accent sur des programmes d’échanges culturels entre son pays et le continent. Ainsi, Xi Jinping a annoncé la création d’un Institut sur les études africaines et la mise en place de programmes d’échanges portant sur la civilisation.

« Celui qui s’isole et se tient à l’écart sur une île déserte n’aura pas d’avenir »

Dans un continent de plus en plus fragilisé par des instabilités politiques et la présence de groupes terroristes, le volet sécuritaire occupe une place de choix. Ainsi, la Chine créera un fond destiné à la paix et à la stabilité du continent et continuera à fournir de l’aide militaire aux Etats africains. Au total, Pékin prévoit la mise en place de 50 programmes d’aide militaire qui seront menés en partenariat avec l’ONU.

Dans son discours prononcé devant les dirigeants africains, le président chinois est clair et précis : son pays entend s’ouvrir au reste du monde afin de ne pas rater le train de la mondialisation. « Pour répondre aux défis de notre siècle, la Chine s’engage à apporter du nouveau à l’humanité. (…) Sur une île déserte, celui qui s’isole et se tient à l’écart n’aura pas d’avenir », a-t-il martelé.

Pour lire le discours complet du président chinois, cliquez ici : Discours Xi Jinping