Corruption d’Etat : voici comment Cheikh Tidiane Gadio, libéré aux USA, a touché 400 000 dollars

0
157

Cheikh Tidiane Gadio est libre. L’ex ministre sénégalais des Affaires étrangères sous la présidence d’Abdoulaye Wade est été libéré ce samedi 15 septembre par la justice américaine. Les juges fédéraux ont blanchi le diplomate sénégalais dont le nom avait été cité dans une grave affaire de corruption.

Les juges ont pris la décision ce vendredi sans jamais évoquer les raisons qui expliquent qu’ils innocentent Cheikh Tidiane Gadio. Juste après l’annone de cette information, Lecourrier-du-soir.com, dans sa vocation de média d’investigation, s’est rapproché des médias américains pour y voir un peu plus clair. Nos efforts n’ont pas été vains. Quelques révélations ont émergé.

Il convient d’abord de planter le décor. Que s’est-il passé dans cette affaire ? Cheikh Tidiane Gadio a été arrêté ce 21 novembre 2017 en compagnie de Patrick Ho Chi-ping, ex ministre de l’intérieur de Hong-Kong. Huit chefs d’accusations ont été retenus contre Patrick Ho-Chi-ping. 5 chefs d’accusations avaient été retenus contre Cheikh Tidiane Gadio.

« 2,5 millions de dollar destinés aux dirigeants africains »

Les deux hommes étaient accusés d’avoir utilisé le système financier américain pour transférer une somme de 2,5 millions de dollars à des dirigeants africains sous forme de dons destinés à des ONG africaines. Les fonds étaient gérés par le Comité de Fonds d’Energie Chinoise, une ONG qui bénéficie d’un statut spécial auprès de l’ONU. Jusqu’à son arrestation, Patrick Ho était le vice-président et le secrétaire-général de cette ONG.

Les 2,5 millions de dollars qui étaient destinés aux autorités africaines devaient permettre à la Chine de gagner d’importants marchés pétroliers en Ouganda et au Tchad. Au cours des enquêtes, une révélation de taille émerge. En effet, les avocats de Ho ont reconnu que leur client a transféré via la banque HSBC un montant de 900 000 dollars vers des comptes appartenant à Sam Katusa, ministre ougandais des Affaires étrangères et Cheikh Tidiane DIENG, ex ministre sénégalais des Affaires étrangères. Le transfert a été fait en 2015 et 2016, comme nous le révèle le média chinois SCMP.

« Gadio a reçu 400 000 dollars »

Les avocats de Patrick Ho avaient demandé la mise en liberté de leur client arguant que Patrick Ho n’avait « aucun contrôle » sur le travail de la HSBC. Les 900 000 dollars ont d’abord été transférés à une banque basée à New York, avant qu’ils ne soient transférés à Dubaï puis en Ouganda. D’après le média chinois, Cheikh Tidiane Gadio a reçu 400 000 dollars. Les 500 000 dollars ont été transférés vers le compte du ministre ougandais des Affaires étrangères.

Dans cette affaire, le président de l’Ouganda, Yoweri Museveni et Idriss Déby, président du Tchad ont aussi été cités. Quel a été le rôle de Gadio dans cette affaire ? D’après le média chinois, l’ex ministre sénégalais des Affaires étrangères servait d’intermédiaire entre Patrick Ho et Idriss Déby Itno. Gadio (qui a connu Ho aux Nations-Unies) aurait organisé une visite de Patrick Ho au Tchad avec une délégation de son ONG en 2014. D’ailleurs, les juges fédéraux accusent Gadio d’avoir envoyé un message à Ho dans lequel il lui disait ceci : « offre un beau cadeau financier au président ! ».

« Deux destins différents »

Quel destin pour les deux hommes ? Il faut dire que Patrick Ho, en garde à vue, se bat comme il peut pour obtenir sa libération. Les juges lui ont refusé deux fois une caution pour sa sortie de prison. Et ce lundi, il a présenté une troisième caution, offrant l’appartement de sa mère et celui de son frère (comme gage), deux appartements valant respectivement 2,8 millions de dollar et 1,2 million de dollar. L’emplacement des appartements n’a pas été dévoilé.

Cheikh Tidiane Gadio était, quant à lui, assigné en résidence surveillée dans son domicile de Maryland. L’ex ministre sénégalais des Affaires étrangères ne pouvait voyager que sur autorisation des juges fédéraux. Toutefois, il pouvait librement se rendre à New York pour y rencontrer son avocat, Sean Hecker, lequel s’est félicité de la décision prise ces dernières heures par la justice américaine.

Pour lire toutes les révélations sur cette affaire, cliquez : New York Times, SCMP

Cheikh Tidiane DIENG est rédacteur en chef et fondateur du site d’information www.lecourrier-du-soir.com basé à Paris. 

Email cheikhdieng05@gmail.com