62% des Français acceptent le couvre-feu : BFMTV déclenche une manipulation de masse pour sauver Macron

0
968

Depuis l’annonce télévisée de Macron ce mercredi 14 octobre de décréter le couvre-feu dans plusieurs villes françaises dont Paris, l’Exécutif n’est toujours pas tranquille. Il craint en effet une révolte populaire contre une décision extrêmement radicale et veut à tout prix faire avaler aux Français une pilule amère.

Ainsi, tous les stratagèmes sont sur la table. Ce jeudi matin, les Français ont été surpris d’apprendre que des perquisitions ont été menées chez d’importantes personnalités politiques proches d’Emmanuel Macron. Parmi elles, figurent Olivier Véran, Agnès Buzyn, Jérôme Salomon, Edouard Philippe ou encore Sibeth N’diaye.

L’opération, qui ressemblait plus à une mise en scène pour tuer la colère du peuple et détourner son attention sur les failles qui ont été commises par l’Exécutif dans sa gestion de la crise, semble n’avoir pas obtenu les résultats escomptés. Mais, pour le pouvoir, il faut à tout prix que l’opinion publique se soumette aux décisions prises par Paris.

C’est ainsi qu’une véritable propagande médiatique a été déclenchée pour faire accepter le couvre-feu dont l’instauration a été très largement critiquée par l’opposition. A gauche comme à droite. Et le média choisi pour mener ce travail n’est autre que BFMTV dont le patron Marc-Olivier Fogiel semble être un ami d’Emmanuel Macron.

BFMTV, la première chaîne de France, vient ainsi de nous apprendre dans un sondage mené par Elabe (commandée par la chaîne) et rendu public ce 15 octobre que 62% des Français sont favorables à l’instauration du couvre-feu et que 90% des personnes interrogées déclarent qu’elles respecteront la consigne.

La question à se poser est la suivante : dans quelle France vivent ces instituts de sondage? Et pour qui roulent-ils? En effet, nul besoin de mener un sondage pour connaître la position des Français sur le couvre-feu qu’ils ont très largement rejeté d’ailleurs et qu’ils ont trouvé “insensé”.

Sans compter les milliers de Français travaillant dans le domaine de la restauration qui finiront, en tout cas pour beaucoup d’entre eux, par se retrouver au chômage. Il est donc clair que les chiffres présentés par la première chaîne de France sont très en-dessous de la réalité. Mais, on aura tous compris que c’est pour sauver Macron.

Il y a évidemment une véritable manipulation médiatique en cours afin de préparer les Français psychologiquement à accepter les mesures très dures prises par un gouvernement très fortement fragilisé. Le pouvoir n’a plus rien à perdre. D’ici 2022, il veut tout faire pour éviter que le pays ne s’embrase. Et si les instituts ne sondage peuvent permettre d’éviter un chaos social, et bien pourquoi pas!?

Suivez l’auteur de l’article sur Twitter : https://twitter.com/Cheikh_Redac