La photo d’un chanteur tunisien et d’un soldat israélien suscite une vive colère en Tunisie

0
346

Saber Rebaï, célèbre chanteur tunisien et membre du jury « The Version » version arabe a été sous le feu des critiques ce mardi 23 août 2016 pour avoir tout simplement pris une photo avec un soldat israélien

Un célèbre chanteur tunisien et membre du jury du concours « The Voice » version arabe sème la polémique dans son pays après une photo prise avec un officier israélien. Les faits se sont déroulés dans la ville palestinienne de Rabawi, en Judée-Samarie où le chanteur devait donner un concert.

Jusque-là tout va bien. Mais, la polémique est lancée après que le chanteur a pris une photo avec Hadi Khatib, un soldat arabe israélien au Pont Allenby. La photo a été accompagnée par une description du Général Yoav « Poli » Mordechai, coordonnateur pour les activités régionales.

chanteur

« Pourquoi as-tu fait ça, Saber ? Tu nous a mis dans l’embarras »

Ce dernier écrit : « nous sommes ravis du renforcement des célébrations et performances artistiques et nous accueillons l’arrivée de tout artiste. Nous coordonnons avec joie le passage de Saber Rebaï au Pont Allenby ».

Aussitôt publiée sur Facebook, la photo a été partagée par plusieurs internautes sur les réseaux sociaux. Et les critiques qui s’en sont suivies ont été virulentes. « Pourquoi as-tu fait ça, Saber ? Tu nous a mis dans l’embarras », écrit un internaute qui manifeste sa grosse colère.

Pour un autre internaute, la photo blesse les sentiments des palestiniens. « Si tu veux être photographié, alors photographie-toi toi-même, mais pourquoi faire cette publicité ?, demande-t-il. Face aux nombreuses réactions virulentes provenant des internautes arabes, Saber Rebaï est obligé de répondre. Il tente de rectifier le tir.

Tunisie

« Je suis tombé dans le piège des sionistes »

Sur son compte Facebook, il se justifie. « Il m’a parlé en arabe et je ne savais qu’il faisait partie des services de sécurité israélienne. Je pensais qu’il était un commandant palestinien qui voulait prendre une photo. Les organisateurs palestiniens ne m’en ont pas informé. Ils l’ont même traité comme une personne normale ».

Saber va plus loin et se dit victime d’un piège tendu par les sionistes. « Je peux dire que je suis tombé dans le piège des sionistes. Leur stratégie est de barrer la route à toute forme d’expression et de soutien au peuple palestinien. Tout le territoire est occupé par les sionistes (…) ».

De source proche, le soldat arabe israélien, Hadi Khatib, a lui-même demandé que la photo soit enlevée. Khatib considère même que Saber Rebaï a longtemps été un « défenseur de la cause palestinienne et il a toujours rejeté toute normalisation avec l’ennemi israélien ». La publication a finalement été supprimée.